Press "Enter" to skip to content

LE READERS PLANET

Test du MacBook Pro 13″ M1 : le portable des jours sans fin

Qu'il est dommage que ces nouveaux MacBook Pro 13" n'aient pas été habillés d'un nouveau design qui rende davantage justice aux formidables changements qui ont été opérés en interne. L'année 2020 aura été à nulle autre pareille et désastreuse dans de nombreux domaines, mais dans celui qui nous occupe, elle aura apporté une très bonne surprise, comme on va le voir dans ce test

Covid : pourquoi fixer une barre à 5.000 contaminations par jour ?

Les annonces d'allègement du confinement, annoncées par Emmanuel Macron, mardi soir, respectent un calendrier très précis et toujours le même objectif : faire baisser les contaminations à 5.000 par jour. Le médecin épidémiologiste, spécialiste de l'hygiène des mains et du contrôle des infections, Didier Pittet, était l'invité de Patrick Cohen sur Europe 1 pour décrypter ce chiffre.

France : la taxe Gafa sera prélevée en 2020, malgré les menaces américaines

La taxe sur les géants du numérique sera bien prélevée en 2020, a confirmé, mercredi, le ministère français de l'Économie. Et cela bien malgré les menaces de représailles américaines sur 1,3 milliard de dollars de produits français, notamment les sacs à main et les cosmétiques.Paris confirme : la taxe sur les géants du numérique, majoritairement américains, sera bien prélevée en 2020, a annoncé, mercredi 25 novembre, le ministère de l’Économie. Et cela qu’il y ait ou non des représailles américaines sur des produits français, à la hauteur de 1,3 milliards de dollars sur les sacs à main et cosmétiques, entre autres."Les entreprises assujetties à cette taxe ont reçu un avis d'imposition pour le versement des acomptes de 2020", a indiqué cette source, confirmant une information du Financial Times. Selon le quotidien britannique, Facebook et Amazon "font partie des entreprises" qui ont été notifiées "ces derniers jours".Ce faisant, la France s'expose à des sanctions venues des États-Unis, qui sont en pleine transition entre le président élu Joe Biden et son prédécesseur Donald Trump. Celui-ci avait déjà relevé à 25 % les droits de douane sur les vins français dans le cadre du conflit sur les aides d'État versées à Airbus et Boeing.Le Parlement français a adopté en juillet 2019 une taxe de 3% sur le chiffre d'affaires des géants du numérique. La mesure a fait de la France un pays pionnier en matière d'imposition des "Gafa" (acronyme désignant Google, Amazon, Facebook et Apple) et autres multinationales accusées d'évasion fiscale.Elle a rapporté 350 millions d'euros en 2019 avant une trêve.Échec des négociations sur un impôt mondial Washington, qui juge cette taxe discriminatoire envers les entreprises américaines, avait riposté en menaçant d'appliquer des droits de douane de 100 % sur certains produits français, notamment les fromages, les produits de beauté et les sacs à main.Mais en janvier, les deux alliés avaient conclu une trêve pour laisser leur chance aux négociations menées sous l'égide de l'OCDE en vue de créer un impôt mondial sur les multinationales : Paris gelait le prélèvement de sa taxe et Washington s'abstenait de sanctions.Ces négociations ont cependant échoué en octobre, rendant la trêve caduque."Nous avions suspendu la perception de la taxe le temps que la négociation de l'OCDE aboutisse. Cette négociation a échoué, nous percevrons donc une taxe sur les géants du digital en décembre prochain", avait prévenu le ministre français de l'Économie, Bruno Le Maire.Avec AFP