Press "Enter" to skip to content

Tesla : une valeur record en bourse

Les chiffres continuent de donner le tournis. Ce mardi (24 novembre), Tesla a dépassé pour la première fois la barre des 500 milliards de dollars de valeur en Bourse. Cette valeur a même atteint 526 milliards à la clôture. L’action a terminé en hausse de 6,4 %, ce qui représente 32 milliards de plus en une journée !

L’action est à 555 dollars, soit une hausse de 560 % depuis le 1er janvier. De quoi renforcer la richesse d’Elon Musk, qui possède près de 20 % de la société. Sa fortune atteint 128 milliards de dollars, il est ainsi devenu cette semaine le deuxième homme le plus riche du monde, devant Bill Gates, et derrière Jeff Bezos, fondateur du site de vente en ligne Amazon. Bien sûr, cela reste une fortune conditionnée à la valeur de l’action à un instant T.

L’action est portée par divers événements, comme l’annonce de la prochaine entrée du groupe dans le prestigieux indice S&P 500, mais aussi l’élection aux USA de Joe Biden. Le président élu devrait pousser au développement de la voiture électrique aux États-Unis. Surtout, Tesla enchaîne les trimestres positifs depuis 2019. Il est toutefois bien aidé par la vente de crédits CO2 à d’autres constructeurs, notamment auprès de FCA en Europe.

Mais Tesla progresse vers la rentabilité de sa production automobile avec la hausse en continu des ventes, qui devraient approcher les 500 000 unités cette année. Le regard de la concurrence a cette fois changé. Les ténors allemands ne parient plus sur une faillite de Tesla et reconnaissent leur propre retard sur le marché de l’électrique.

Tesla va d’ailleurs venir mieux les concurrencer à domicile. Le constructeur construit une nouvelle usine géante en Allemagne, à Berlin. Celle-ci vise une production annuelle de 500 000 véhicules. Ce sera pour commencer des Model 3 et Model Y. Elon Musk a aussi évoqué l’idée de lancer un modèle compact taillé pour les goûts européens, avec un prix plus accessible, que l’on peut imaginer vers 30 000 €.

Cette Gigafactory allemande sera aussi selon Elon Musk la plus grande usine de batteries au monde. Il a indiqué : “elle aura une capacité de production annuelle de 100 gigawattheures (GWh) puis, au fil du temps, 250 GWh”. Une manière de renforcer son avance sur la concurrence, qui commence tout juste à s’organiser pour produire en Europe des batteries alors que le secteur est actuellement dominé par les chinois, coréens et japonais. Lire à partir de la source….