Press "Enter" to skip to content

“Les mesures de la Chine face à la crise dopent l’immobilier”

Les tentatives du gouvernement chinois de raviver l’économie après le confinement consistent principalement à augmenter les investissements publics et à abreuver le marché de crédits bon marché, avec peu d’incitations pour soutenir directement la demande agrégée et la consommation. C’est la raison pour laquelle le revenu disponible des ménages ne s’est pas encore rétabli à son niveau d’avant-COVID-19 et pour laquelle le marché de l’emploi ne s’est pas pleinement redressé.

L’accent mis sur l’investissement public, pas inhabituel en période de crise en Chine pour compenser la baisse de l’investissement privé, a eu un impact positif sur le marché de l’immobilier. L’investissement immobilier, véritable moteur de la croissance économique, est reparti à la hausse, comme le montre la progression de 4,6% depuis le début de l’année en août. Il reste toutefois largement inférieur à son niveau d’avant-COVID, qui était de 10% depuis le début de l’année.

>> A lire aussi – “L’immobilier risque de boire la tasse en 2021 et 2022 en France” (Marc Touati)

D’autres données confirment la reprise du marché de l’immobilier : le prix moyen des nouveaux logements dans les 70 villes suivies par le gouvernement a progressé de 0,56% en août et les ventes de biens immobiliers par surface de plancher, considérées comme un indicateur fiable de l’évolution de la demande, ont augmenté de 13,7% par rapport au mois d’août l’an dernier. Ces deux indicateurs ont progressé plus rapidement en août qu’en juillet. Malgré le soutien important du gouvernement à l’investissement, le secteur immobilier n’est pas encore revenu à la normale et connaît actuellement une reprise en V imparfaite.

>> Notre service – Trouvez le crédit immobilier le moins cher grâce à notre comparateur

De nouvelles mesures de relance de grande ampleur devraient être adoptées à court et moyen termes, afin d’alimenter le rebond du marché de l’immobilier, qui représente environ 80% de la richesse des Chinois et est donc vital à l’économie dans son ensemble. Les nouvelles lignes directrices devraient être adoptées lors du cinquième plénum du 19ème congrès du parti communiste qui aura lieu du 26 au 29 octobre à Pékin. Il s’agira d’un événement majeur pour les observateurs du marché chinois car il définira les priorités économiques et les objectifs de développement social pour les cinq prochaines années.

>> A lire aussi – Bourse, immobilier… “le coronavirus provoquera une réinitialisation !” Lire à partir de la source….