Press "Enter" to skip to content

Béarn : Au front, dans la guerre des cueilleurs de cèpes

Un cueilleur de champignons qui accepte de dévoiler son meilleur coin est une chose très rare. Surtout en pleine « cohue », lors du premier gros week-end du genre qui a fait sortir des centaines de milliers de Béarnais de chez eux pour aller à la rencontre du Graal : le cèpe. Le bonhomme s’appelle Arthus (1). Lui va aux champignons depuis… Depuis ? « Je ne sais plus, il faudrait que je demande à mon paternel. Mais tout minot ! »

>> Retrouvez notre dossier : “La saison des cèpes, c’est reparti !”

Arthus se souvient, petit, de cueillettes dans les grandes forêts du Loiret… Lire à partir de la source….