Press "Enter" to skip to content

Bagnères-de-Bigorre. “Il y a un nouveau souffle et des emplois”

l’essentiel L’un des rares salons de l’emploi à se maintenir en mode présentiel, le forum “Vivre et travailler à la montagne” de Bagnères-de-Bigorre a défié la Covid et confirmé son succès. Entreprises dynamiques et candidats motivés étaient au rendez-vous.

“ça fait chaud au cœur de voir du monde. C’est un signe d’espoir pour le dynamisme du territoire”, a déclaré lors de l’inauguration officielle du forum le président de la Communauté de Communes de la Haute Bigorre, Jacques Brune, rejoint par Jean-Michel Duquesnoy, directeur territorial délégué de Pôle emploi. Force était de constater que le public visé a répondu présent. Dès l’ouverture des portes, et tout au long de la matinée, les candidats sont venus en nombre passer les entretiens d’embauche, rencontrer les acteurs de la formation voire pour bénéficier de conseils personnalisés en vue d’une création d’entreprise. Il y en avait pour tous les goûts et tous les projets.

Au total, une centaine d’emplois a été proposée par la trentaine d’employeurs présents. “C’est même plus que prévu et on voit aussi que le partenariat emploi-formation fonctionne”, s’est réjoui Corinne Guijarro, la directrice de l’agence Pôle Emploi de Tarbes. Une forte participation qui était assortie d’une belle diversité des offres, entre les métiers liés au tourisme, la restauration, l’industrie, le bâtiment, les services la personne, l’Armée, la Gendarmerie, etc. De quoi confirmer les propos de Jacques Brune : “Il y a des emplois permanents dans notre vallée, il n’y a pas que la saison, on a une activité économique toute l’année”.

Un constat partagé par Corinne Guijarro. “Si le bassin de Tarbes est durement touché par la crise de l’activité aéronautique, on observe une réelle dynamique, un nouveau souffle, sur le secteur de la Haute Bigorre, avec des possibilités pour les demandeurs d’emploi. On a la chance d’avoir cet espace généreux au Carré Py ce qui nous a permis de maintenir ce forum en mode présentiel. Les employeurs en sont ravis, tout comme les demandeurs d’emploi. Il y avait aussi une bonne mobilisation des scolaires”. Les organisateurs s’y attendaient et ils ont tout mis en œuvre pour garantir la distanciation qui s’impose avec la Covid.

Il reste des emplois non-pourvus :

“On a eu 275 visiteurs, avec un flux continu sur la matinée, et tout le monde a bien respecté les gestes barrière. Cela nous conforte dans notre choix”, indique-t-elle, d’autant plus satisfaite que “les employeurs ont eu de bons contacts, des profils sérieux, même si, compte tenu des incertitudes quant au protocole sanitaire pour la saison d’hiver et le manque de visibilité, le secteur touristique est pour l’heure en repérage de compétences”.

À noter que si Pôle emploi n’assure plus de permanences à la Maison France Services de Bagnères-de-Bigorre, il y organise chaque semaine différentes actions (ateliers, jobmarketing,…). Les offres non-pourvues sont aussi remises en ligne sur www.pole-emploi.fr (technicien cordiste, chauffeur de poids lourds, puéricultrice, couvreur, maçons, remplacement agricole, etc.). Lire à partir de la source….