Press "Enter" to skip to content

ZFE de Lyon : la CAPEB demande un report de 6 mois pour sauver des emplois

Ainsi, les véhicules professionnels dotés de vignettes Crit’Air 3 seront bannis de ce périmètre (Lyon, Villeurbanne et Caluire-et-Cuire) à compter du 1er janvier, rejoignant ainsi les utilitaire, camions et camionnettes avec des vignettes Crit’Air 4 et 5, déjà interdits de rouler et de stationner dans la ZFE.

Pour la CAPEB, ce durcissement “aura des conséquences sur l’emploi”. La fédération du bâtiment, déjà frappée par les deux confinements et la baisse d’activité en 2020, estime que “des centaines d’emplois” seront menacés dans l’agglomération, “qu’il s’agisse d’annuler les embauches initialement planifiées, de licenciements secs ou de fermetures de sociétés”.

La CAPEB estime donc que pour laisser le temps aux entreprises de trouver les ressources financières pour renouveller leur flotte de véhicules, la Métropole de Lyon devrait reporter de six mois le renforcement de la ZFE.

“Les artisans et petites entreprises sont bien conscients des enjeux environnementaux et ne remettent pas en cause la politique globale de dé-carbonisation des transports. Pour autant, la conjoncture ne permet pas aux entreprises de s’endetter pour changer un ou plusieurs véhicules. Ainsi, même si la métropole propose d’accompagner les professionnels avec des aides financières, ce dispositif ne peut suffire après une année exceptionnellement mauvaise. En conséquence, la CAPEB Rhône et Grand Lyon demande un rendez-vous en urgence aux élus de la Métropole”, indique le communiqué de presse. Lire à partir de la source….