Press "Enter" to skip to content

Défaillances d’entreprises : 175.000 emplois menacés en 2021

La santé économique des entreprises est mise à rude épreuve par la pandémie. Après un printemps catastrophique et une saison estivale au beau fixe, la recrudescence du virus et les mesures de restriction décidées à l’automne par le gouvernement ont à nouveau plombé le moral des chefs d’entreprise. Le climat des affaires a plongé d’environ 11 points entre octobre et novembre selon l’Insee. Résultat, l’emploi risque de subir les répercussions de cette crise historique pendant encore de longs mois. Selon une étude de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) rendue publique ce mardi 24 novembre, les destructions d’emplois salariés relatives au Covid-19 seraient d’environ 175.000 en 2021.

En dépit de l’arsenal de mesures d’urgence déployées par le gouvernement (prêts garantis par l’Etat, fonds de solidarité élargi et augmenté, reports et annulations de prélèvements et cotisations, chômage partiel), le tissu productif risque d’être profondément affecté par la propagation de cette maladie infectieuse. Si les annonces relatives au vaccin ont apporté des lueurs d’espoir et l’intervention du président de la République Emmanuel Macron mardi soir ont pu rassurer quelques secteurs, d’autres comme la restauration ou le tourisme restent dans la tourmente. “Les destructions d’emplois sont liées au coût du travail, au choc… Lire à partir de la source….