Press "Enter" to skip to content

Obsèques de Diana : ce désaccord entre le prince Charles et le frère de la princesse

La mort tragique de Lady Diana survenue le 31 août 1997 à Paris a été un véritable choc. Rapidement, la famille royale britannique a dû organiser ses funérailles. Seulement, pour le frère de la princesse, les choses devaient se dérouler autrement.

C’est avec stupeur que le monde entier a appris la mort tragique de Lady Diana le 31 août 1997. La princesse est décédée des suites d’un accident de voiture survenu en plein coeur de Paris. Une nouvelle qui a désemparé ses nombreux fans qui se sont rassemblés en masse devant le palais de Buckingham. Devant une telle tragédie, la famille royale britannique était dans l’obligation d’organiser des funérailles digne de la popularité de la mère des princes William et Harry. Seulement, durant les jours qui ont précédé son enterrement, de nombreux désaccords ont éclaté, notamment entre le prince Charles et le frère de la princesse. Comme le rapporte People, c’est l’historien Robert qui raconte cette anecdote dans son livre Lacey dans Battle of Brothers : The Inside Story of a Family in Tumult. Il révèle que le frère de Diana ne voulait absolument pas que ses neveux âgés seulement de 15 et 12 ans marchent derrière le cercueil de leur mère pour la procession.

“Il était convaincu que Diana aurait été horrifiée à l’idée que ses fils doivent endurer une telle épreuve”, a ainsi écrit l’historien. “Il l’avait déjà dit à Charles. L’appel s’était terminé avec le comte qui avait raccroché au nez de son ex-beau-frère après que Charles eut fait un commentaire particulièrement offensant sur Diana”, a-t-il encore raconté.

Finalement, malgré les indications formulées par la famille de Lady Diana, ses funérailles se sont déroulées le 6 septembre 1997 dans les conditions choisies par la famille royale. Seulement, il semblerait que le frère de la princesse avait raison. 20 ans après le drame, le prince Harry avait raconté le traumatisme que ça a été pour lui de marcher derrière le cercueil de sa mère. “Ma mère venait de mourir et j’ai dû marcher longtemps derrière son cercueil, entouré de milliers de personnes qui me regardaient alors que des millions d’autres le faisaient à la télévision. Je ne pense pas qu’il faille demander à un enfant de faire cela, en aucune circonstance. Je ne pense pas que cela arriverait aujourd’hui”, avait-il confié.

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités Lire à partir de la source….