Press "Enter" to skip to content

Phil Collins en guerre contre son ex-femme : Orianne refuse de quitter son domicile

Ils découvrent enfin les , les couleurs véritables du divorce. Phil Collins, séparé de sa douce Orianne après moult allers-retours, a décidé d’attaquer son ancienne compagne en justice. Après six ans de mariage, les amoureux s’étaient séparés en 2006 puis s’étaient réconciliés dix ans plus tard. Mais le retour de flamme n’a été qu’éphémère et, aujourd’hui, c’est la guerre entre les deux ex.

Phil Collins et Orianne Cevey ont eu deux fils ensemble. Nicholas, 19 ans, et Matthew, 15 ans. Le chanteur a également deux autres enfants : Joely, 48 ans, la fille de sa première femme qu’il a adoptée, et la célébrissime Lily – coucou -, 31 ans, fruit de ses amours avec sa deuxième épouse Jill Tavelman. En se séparant de son ultime moitié, l’artiste avait signé un bon gros chèque de 46,68 millions de dollars. Une somme très confortable qui visiblement n’était pas suffisante.

Selon les documents officiels que s’est procuré auprès de la cour, Phil Collins porte plainte contre Orianne parce qu’elle refuse de quitter son domicile situé à Miami Beach, en Floride. Cerise sur le gâteau : elle s’y serait installée avec son nouveau mari, un certain Thomas Bates, et aurait forcé les serrures pour pouvoir y déposer leurs valises. Les tourtereaux, qui se sont unis à Las Vegas le 2 août dernier, avait jusqu’au 12 octobre 2020 pour plier bagages. Ce qu’ils n’ont pas fait.

Ils avaient pourtant conservé une jolie relation. C’est ce qu’assurait le chanteur de 69 ans à l’époque où il retombait amoureux d’Orianne. ” Evidemment, quand vous avez des enfants, il y a deux manières de faire les choses. Vous choisissez la vilaine version, ou bien la plus sympathique , expliquait-il. Nous avons toujours choisi la seconde… et avons réalisé qu’on se manquait .” Mais après le calme vient la tempête. Le mercredi 14 octobre, Phil Collins a décidé de monter au créneau. Il poursuit son ex femme pour ” ” et ” “. “On règlera ça à la cour de justice et non pas dans la colonne des potins”, s’est contenté de commenter l’avocat d’Orianne Collins. La suite au prochain épisode… Lire à partir de la source….