Press "Enter" to skip to content

Paul-Henri (L’amour est dans le pré) rejette ses prétendantes et en prend pour son grade

Paul-Henri (38 ans), éleveur de vaches et de chevaux en Occitanie était heureux de son speed-dating. Le candidat de L’amour est dans le pré 2020 a fait venir chez lui Aline, une jeune femme de 36 ans venue tout droit de l’Yonne, et Maïté (31 ans) qui vient de Béziers et travaille dans le prêt-à-porter.

Lors de l’épisode du 23 novembre, le trio s’est réveillé après une petite nuit de camping. Très vite, l’exubérante Maïté a fait comprendre qu’elle avait passé une mauvaise nuit et qu’elle ne le referait pas de sitôt. Des réflexions qui ont fini par agacer Paul-Henri. ” C’est toujours des petites réflexions, hors contexte parfois. C’est un peu gênant. J’aime quand ça passe en finesse, en souplesse et avec du tact “, a-t-il confié. L’agriculteur lui a donc proposé un tour de tracteur pour mettre certaines choses au point.

Après avoir été coupé à plusieurs reprises par la jeune femme de 31 ans, il a évoqué le côté qui l’effrayait chez elle. Maïté s’est donc un peu braquée et a bien compris que son interlocuteur voulait stopper son aventure. ” Laisse moi te dire que ce n’est pas du tout ce que tu recherches. Je peux te le dire, tu laisses partir quelqu’un que tu recherches. Tu n’étais pas honnête dans ton profil (…) Je me dis que tu ne mérites même pas que je continue à m’intéresser à toi. Tu ne vois pas les belles valeurs et la belle personne que je suis. Je peux te dire que tu passes à côté de quelqu’un de bien. C’est toi qui perd, ce n’est pas moi. (…) J’espère que tu vas te faire ch*** et que tu le regretteras. Ne me rappelle pas je te le dis tout de suite “, a-t-elle lancé amer. Des paroles qui ont rappelé de mauvais souvenirs à Paul-Henri. En larmes, la jeune femme est donc partie.

Surprise par ce retournement de situation, Aline espérait que cela permettrait à son hôte de s’ouvrir un peu plus et de prendre des initiatives. Elle, en tout cas, était beaucoup moins timide une fois sa rivale partie. Entre bataille de foin et bataille d’eau, Paul-Henri et elle se sont amusés comme deux enfants. Puis ils ont connu une belle complicité lors d’une balade à cheval avant un dîner au restaurant. ” Orgasme culinaire. J’ai chaud. Quel orgasme. Ce soir c’est le troisième orgasme. Il attend le troisième soir pour me donner des orgasmes comme ça “, a-t-elle lancé en plein repas. De quoi amuser l’agriculteur.

Lors de leur dernier jour ensemble, Aline et Paul-Henri ont fait part de leur envie de rester en contact. Malheureusement, l’agriculteur ne souhaitait qu’une belle histoire d’amitié avec sa prétendante. Une fois seule, elle a eu bien du mal à retenir ses larmes tant la déception était grande. Lire à partir de la source….