Press "Enter" to skip to content

Les coiffeuses de Gerzat (Puy-de-Dôme) enflamment la toile

« Je ne suis pas ton essentiel…

Ton commerce ne sert à rien…

Je fais de nous votre essentiel »

Cette petite chanson de Marie Hélène Winckel sur une musique d’Emmanuel Moire (Je fais de toi mon essentiel) a fait mouche sur les facebook auvergnats.

Au départ, une idée de Marie-Hélène, coiffeuse indépendante débordant d’énergie et frustrée par le confinement : « Je chante dans un groupe avec qui je fais des reprises, et pendant le premier confinement, j’avais fait un premier morceau consacré à la maladie, puis pendant le second, un peu déprimée par cette inactivité forcée, j’en ai écrit un second, « Laissez-nous bosser », sur une musique de Dalida ».

Mais c’est le troisième morceau, mis sur facebook la semaine dernière, qui a enflammé l’auvergne avec cette petite révolte sur « l’essentiel » et surtout une vidéo avec les commerçants du quartier de Gerzat proches du salon de coiffure Beauty Family tenu par Anaïs Champiat : « On ne critique pas le confinement, mais on parle de notre envie de travailler. Toute l’équipe s’y est mise, mais aussi nos voisins commerçants et ça a fait ce petit clip qui a connu un succès qu’on n’imaginait pas ! »

Deux coiffeuses de Cusset (Allier), tout juste installées à leur compte, misent sur une reprise rapide

Un beau cri du cœur quelques jours avant de rouvrir les commerces et, qui sait, peut-être une nouvelle manière de communiquer : « C’est incroyable, les gens nous soutiennent et nous demandent de nouvelles chansons », et les filles n’ont peut être pas l’intention de s’arrêter là. Une belle histoire en tous cas… qui commence en chanson ! Lire à partir de la source….