Press "Enter" to skip to content

Fiona Gélin au RSA : l’actrice “vit avec une allocation handicapé de 500 euros par mois”

Invitée sur le plateau de Non Stop People ce mercredi 25 novembre, Fiona Gélin a expliqué avoir été obligée d’hypothéquer sa maison. La comédienne vit avec une petite somme d’argent.

Le quotidien de Fiona Gélin est loin d’être facile. Comme tous les artistes, la comédienne traverse une période particulièrement compliquée, à cause de la pandémie de coronavirus. Pourtant, elle a vécu de belles années de succès. Fille du comédien Daniel Gélin, soeur de l’acteur Manuel Gélin et tante du réalisateur Hugo Gélin, Fiona Gélin a tourné dans de nombreux films. Mais sa vie a été semée d’embûches, qui l’ont fait tomber dans différentes addictions. “Ça a été plus facile de décro­­cher de l’hé­­roïne que de l’al­­cool. L’al­­cool, on en trouve partout et ça abîme physique­­ment. Quand je me compare avec des actrices de ma géné­­ra­­tion qui sont sublimes, comme Sophie Marceau… Bon, elles sont riches, ont des coaches et une vie saine”, confiait-elle à Voici il y a quelques années. Ce mercredi 25 novembre, c’est sur le plateau de Non Stop People qu’elle a donné de ses nouvelles. Et pas question pour elle d’enjoliver la réalité.

A Jordan de Luxe, Fiona Gélin a expliqué être au RSA. “Je vis avec une allocation handicapée de 500 euros par mois, a confié celle qui s’est fait opérer des genoux. J’ai vendu mon appartement à Montmartre, parce que j’ai été hypothéquée. Comment tu veux payer les charges quand tu es au RSA ?” Pourtant, la comédienne n’a pas vraiment arrêté de travailler. “Il n’y a pas eu de captation pour les deux pièces de théâtre que j’ai faites il y a deux ans. C’était des petites tournées, donc j’ai peu gagné”, a déploré Fiona Gélin sur le plateau de Non Stop People, qui attend impatiemment de pouvoir toucher une avance afin de vivre : “J’ai des amis, je me débrouille et c’est pour ça qu’il faut que je termine vite mon troisième livre pour avoir l’avoir”. Mais pas question pour elle de baisser les bras. Bien au contraire, la comédienne préfère restée optimiste malgré les coups durs de la vie.

Fiona Gélin :”Je suis fière d’être revenue de si loin”

Dans les colonnes de France Dimanche en 2018, Fiona Gélin se confiait sur sa descente aux enfers. “J’ai subi quatre ponc­tions aux genoux en une semaine. C’était extrê­me­ment doulou­reux. On m’a donné de la corti­sone, donc ça va un peu mieux aujourd’­hui. Mais j’ai de la chance dans mon malheur. Car depuis trois ans, je suis au RSA et grâce à cette arthrose, je peux toucher l’al­lo­ca­tion aux adultes handi­ca­pés, racontait l’actrice à nos confrères. Au lieu de gagner 476 euros par mois du RSA, je touche désor­mais, depuis le début de cette année, 700 euros par mois. C’est quand même déjà mieux .” En 2016, elle se confiait sur son combat contre les addictions dans son livre, Si fragile. “Je suis fière d’être revenue de si loin et d’apercevoir l’avenir sereinement grâce aussi à ce livre, écrivait Fiona Gélin. (…) Fermer la porte, en ouvrir une nouvelle pleine d’espoir. (…) J’ai vécu une résilience à chaque internement et celle-ci est la dernière.”

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités Lire à partir de la source….