Press "Enter" to skip to content

«Cessons de dire des bêtises» : accusé de racisme, Omar Sy répond à ses détracteurs

Une vidéo de son personnage Doudou reprenant Aya Nakamura n’a pas été au goût de certains internautes, qui n’ont pas hésité à prêter au comédien des intentions racistes.

Critiqué par certains internautes pour sa parodie du dernier tube d’Aya Nakamura, Omar Sy a répondu à ses détracteurs sur Twitter. Tenue africaine et foulard sur la tête, l’acteur a mis en ligne dimanche une vidéo «faite maison», dans laquelle il entonnait avec un accent africain Doudou, ressuscitant ainsi son personnage homonyme qu’il interprétait dans le SAV des émissions sur Canal+.

À lire aussi :«Tout cela c’est pour faire rire les blancs»: Omar Sy accusé de racisme après une parodie de Doudou d’Aya Nakamura

Salué par nombre de célébrités (Mouloud Achour, Matt Pokora, Ladji Doukouré, Maître Gims…) le clip d’une dizaine de secondes a cependant irrité plusieurs militants antiracistes autoproclamés. «On est fatiguée de ces imitations des femmes noires en forçant sur l’accent», s’est agacé l’un d’entre eux, tandis qu’un autre estimait que «tout cela c’est pour faire rire les blancs».

«Je suis libre. Et la critique ici ne mène à rien à part diviser. Surtout, La vraie vie est ailleurs que sur twitter et les vraies actions qui changent les choses aussi», a répondu l’acteur, auteur en juin d’une tribune dans L’Obs dénonçant le racisme et les violences policières. En 2016 il avait également été l’une des premières personnalités publiques à s’engager auprès d’Assa Traoré. Cette dernière a d’ailleurs montré son soutien au comédien, en commentant positivement la vidéo sur Instagram.

«Cessons de dire des bêtises… Doudou, personnage masculin qui existe depuis 15 ans, ds le SAV, qui n’a jamais été la pour moquer. un hommage ici au titre d’Aya qui s’appelle comme lui + un soutien face à tt ce qu’elle reçoit elle aussi de critiques aussi injustes et malveillantes», a aussi rétorqué Omar Sy au commentaire l’accusant d’humilier délibérément Aya Nakamura.

» VOIR AUSSI – Au Brésil, manifestations et indignation après la mort d’un homme noir par des vigiles blancs Lire à partir de la source….