Press "Enter" to skip to content

Comédie-Française : un pensionnaire sera jugé pour "violences" sur une ex-petite amie

Un pensionnaire de la Comédie-Française sera jugé le 1er décembre pour “violences sur conjoint” et “menaces de mort”, à la suite d’accusations d’une ex-petite amie, a appris l’AFP vendredi 9 octobre auprès du parquet de Paris. Des faits qu’il conteste. Sur sa page Facebook et dans une série de tweets, Marie Coquille-Chambel, qui anime une chaîne YouTube sur le théâtre, avait affirmé le 29 juin avoir porté plainte après avoir dénoncé le comportement de l’acteur sans citer son nom. “Je crois que l’omerta n’est plus possible dans le théâtre et je refuse qu’une autre puisse subir de telles violences”, avait indiqué la comédienne.

“Cas exemplaire de destruction de la carrière”

Au moment où l’affaire avait été évoquée dans la presse, la Comédie-Française s’était dite “profondément choquée” par ces faits et avait affirmé qu’elle prendrait “toutes les mesures qui s’imposent”. Après cette plainte, le parquet de Paris avait ouvert début juillet une enquête préliminaire pour “violences volontaires par ex-conjoint ou ex-partenaire”. Elle a finalement abouti au jugement du comédien Nâzim Boudjenah qui se tiendra le 1er décembre devant le tribunal correctionnel de Paris.

L’avocate Florence Bourg a indiqué à l’AFP que son client “abordait cette audience avec une grande (…)
• Libération de Sophie Pétronin : “Je me suis dit tiens bon, accroche-toi”
• Mort d’un cousin d’Adama Traoré : la famille porte plainte contre X pour “tentative d’escroquerie au jugement”
• “Le président de la République doit la transparence sur les conditions de la libération” de Sophie Pétronin, estime Jordan Bardella (RN)
• Agression de policiers à Herblay : un homme en garde à vue après s’être rendu à la police de Versailles Lire à partir de la source….