Press "Enter" to skip to content

Roland Garros : le "rêve" d'Iga Swiatek, finaliste à seulement 19 ans

L’édition 2020 de Roland-Garros, reportée et perturbée par l’épidémie de coronavirus, touche à sa fin. Samedi après-midi aura lieu la finale féminine, à suivre en fil rouge sur Europe 1, avec une affiche inédite : l’Américaine Sofia Kenin, 21 ans, face à la Polonaise Iga Swiatek, LA sensation du tournoi.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

Le tennis en “pause” pendant le confinement

À 19 ans, Iga Swiatek impressionne autant par sa jeunesse que par la maturité qu’elle dégage. Elle n’a semblé en difficulté à aucun moment du tournoi, ni même stressé par l’enjeu. Peut être parce que pour elle, le tennis n’est pas une fin en soi : pendant le confinement, par exemple, elle a tout bonnement arrêté de s’entraîner et en a profité pour préparer et réussir ses examens du lycée.

Si le tennis ne représente pas toute sa vie, la perspective de jouer une finale lui donne bel et bien des frissons.”Ça semble irréel, c’est surprenant pour moi parce que je pensais pas me retrouver là”, confie-t-elle à Europe 1. “C’est fou. Je n’ai jamais cessé de croire en moi et c’est un rêve qui devient réalité. Je suis un peu bouleversée.”

Un trophée promis à la jeune génération

Face à elle se dresse une joueuse à peine plus expérimentée : Sofia Kenning, 21 ans, gagnante de l’Open d’Australie en début d’année. Une chose est donc sûre chez les femmes, ce Roland-Garros 2020 va appartenir à la jeune génération. Lire à partir de la source….