Press "Enter" to skip to content

"Ce n'est pas un truc de résistance mais il faut travailler aussi" : certains bars à Paris restent ouverts malgré les restrictions

Des établissements sont à la limite de la règle et continuent de recevoir des clients.

Pourquoi certains bars restent ouverts malgré les restrictions ? A partir de samedi 10 octobre, de nouvelles villes vont devoir fermer leurs débits de boissons pour lutter contre le Covid-19, mais les règles sont assez floues : entre les brasseries qui font à manger, les bars qui ont une partie restauration, il est parfois bien difficile de s’y retrouver, autant pour les professionnels que, parfois, pour les policiers eux-mêmes. Certains gérants s’engouffrent dans ces petites brèches pour interpréter à leur manière ces restrictions sanitaires.

Dans un quartier de l’est parisien on tombe rapidement sur une terrasse bondée avec que des bières et des cocktails sur les tables. Pourtant, les serveurs ont bien la règle en tête. “Le bar-restaurant doit être ouvert et le bar normal être fermé. Nous c’est brasserie, donc on a le droit à la restauration et c’est pour ça qu’on est ouvert.”

A l’intérieur du bar, il n’y a aucun client, le service se fait bien à table et même pour aller aux toilettes, on attend dehors. Il y a aussi du gel hydroalcoolique partout. Des mesures qui rendent plutôt confiant cet autre serveur à propos d’un éventuel controle de police : “Ce n’est pas un truc de résistance mais il faut travailler aussi. ” Il a bien conscience d’être à la limite de la (…)

Ce contenu peut également vous intéresser :
• None Présidentielle américaine : le prochain débat entre Donald Trump et Joe Biden annulé
• None Covid-19 : mal-logés, soignants, immigrés… Les populations les plus exposées au virus pendant la première vague
• None “Je ne faisais que pleurer en silence” : obligées d’accoucher masquées, elles racontent leur traumatisme
• None #PrioritéEmploi : en immersion dans un Ehpad avec une nouvelle aide-soignante
• None Coronavirus : les universités sont particulièrement pointées du doigt Lire à partir de la source….