Press "Enter" to skip to content

Dans le Sud-Est , des routes et des ponts "provisoires" pour désenclaver les habitants

Une semaine après la terrible catastrophe météorologique qui a touché les vallées du Sud-Est, les habitants prennent chaque jour un peu plus la mesure des destructions et de l’incroyable défi de la reconstruction. Cela est particulièrement visible dans la vallée de la Roya où le principal axe de communication, l’unique route qui longeait la rivière, n’existe plus. Entre Breil-sur-Roya et Tende, dans la haute vallée, il y a 20 kilomètres de route à reconstruire. La vallée de la Roya est désormais une vallée en chantier et elle le sera encore longtemps.

>>Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

Le département des Alpes-Maritimes a débloqué 17 millions d’euros pour la reconstruction de la zone. Les engins de terrassement ont d’ores et déjà investi la route qui monte vers la haute vallée. En moins d’une semaine, une piste carrossable de huit kilomètres a déjà été tracée pour permettre le passage des engins de secours jusqu’au pied de Saorge, la première commune isolée.

Valentin a “posé une semaine pour aider”

La route pour monter jusqu’à Tende “est un gruyère”, explique la direction des routes des Alpes-Maritimes. Pour l’instant, le principe est de mettre en place “des routes provisoires” et de faire du “remblaiement” pour reconstituer une chaussée provisoire. “On prévoit aussi des ponts provisoires et des passages à gué”, détaille la direction des routes.

>> EN IMAGES -Crues dans le Sud-Est : scènes de dévastation à Breil-sur-Roya Lire à partir de la source….