Press "Enter" to skip to content

"Le rire de Cabu" : une exposition rend hommage au dessinateur de "Charlie Hebdo" à l'Hôtel de Ville de Paris

Ses personnages Grand Duduche et Dorothée, son amour pour le jazz et la liberté, son combat contre “l’injustice et la connerie”, son humour… Tout l’univers de Cabu, Jean Cabut de son vrai nom, dessinateur de presse notamment pour Charlie Hebdo, est à découvrir à l’Hôtel de Ville de Paris. Trois cent cinquante dessins sont présentés, dont certains inédits. Une exposition gratuite (sur réservation), à la fois joyeuse et émouvante, qui rend hommage à ce grand artiste et journaliste, mort tragiquement le 7 janvier 2015 lors de l’attentat au siège de Charlie Hebdo.

“Cette exposition trouve son origine au lendemain des attentats de janvier 2015. Véronique Cabut et Anne Hidalgo se sont rencontrées peu après et ont décidé que l’exposition aurait lieu” explique Carine Rolland, adjointe à la Culture de la Mairie de Paris. “Le message que l’on veut faire passer est qu’on peut exprimer des idées en gardant toujours le sourire”, continue-t-elle. L’exposition dure jusqu’au 19 décembre. Elle devait avoir lieu au printemps mais a été repoussée à cause du coronavirus et se tient en même temps que le procès aux assises de quatorze personnes soupçonnées de soutien logistique aux auteurs des attentats de Charlie Hebdo.

“On vous accueille directement (…)
• Les Indiens de Philippe Echaroux projetés sur les arbres du musée du Quai Branly
• “Comme un parfum d’aventure” : le Musée d’art contemporain de Lyon célèbre la liberté de voyager
• La fondation Cartier-Bresson expose les images londoniennes du photographe chilien Sergio Larrain, marquées par le brouillard et la mélancolie
• “Anglomania”, l’exposition qui retrace 150 ans de présence britannique à Aix-les-Bains Lire à partir de la source….