Press "Enter" to skip to content

Dans les Vosges, une nouvelle affaire de corbeau sème la discorde

Le corbeau du massif des Vosges n’est visiblement pas une espèce en voie de disparition. Bientôt 36 ans après le début de l’affaire Grégory sur fond de courriers et d’appels anonymes, le village de Fontenay, situé à moins de 20 kilomètres de là, a frémi à son tour. Comme le raconte Le Parisien, tout a commencé le 14 mars dernier, à la veille d’un premier tour des élections municipales dont beaucoup critiquent alors la tenue en raison des conditions sanitaires et à trois jours du début d’un confinement qui va durer deux mois.

Autant dire que, ce 14 mars, ce sont des c?urs déjà saisis par l’angoisse qui font la découverte de la première lettre anonyme déposée par le facteur dans leur boîte aux lettres. Selon le quotidien, cette lettre envoyée à plusieurs habitants cible particulièrement les jeunes du village, des « petits cons », « consanguins », dont les parents sont « bêtes et incompétents ». Elle est signée « La sorcière qui vous aime tous ». Autre détail, la maire sortante est citée, mais comme un exemple.

Lire aussi Les juges à la barre ? Jean-Michel Lambert, éternel « petit juge » de l’affaire Grégory

« Faudra-t-il que ces ratés subissent un accident malencontreux ? ? ? ? ? »

Au mois d’avril, deux autres lettres sont envoyées à dix-huit habitants du village, qui en compte moins de 500. Le nouveau maire, 43 ans, est l’une des cibles privilégiées du corbeau. Son équipe municipale est également visée. Le ton est violent et menaçant, les destinataires ont peur […] Lire la suite Lire à partir de la source….