Press "Enter" to skip to content

Inde: confrontée à une hausse des cas de Covid-19, Bangalore peine à imposer le port du masque

En Inde, c’est désormais Bangalore, la grande ville du Sud, qui enregistre la plus forte hausse de cas de tout le pays. Pour tenter d’y remédier, la police distribue des amendes à ceux qui ne portent pas le masque, mais il est difficile de contrôler les quartiers les plus bondés.

De notre correspondant à Bangalore, Côme Bastin.

Au marché central et bondé de Bangalore, un vendeur de thé est formel :

« Ici, tout le monde porte le masque ! Sinon, on se prend une amende. Pour y échapper il faut porter le masque en entier, s’il n’est mis qu’à moitié, on aura une amende. »

Il suffit pourtant de se balader quelques mètres pour voir de nombreux Indiens porter le masque en dessous du cou, voire pas du tout. Depuis une semaine, la police inflige une contravention à tous les contrevenants. Un policier raconte :

« Ici on trouve toutes sortes de petits marchands. Ce matin, j’ai dû distribuer une dizaine d’amendes. Nous essayons aussi d’éduquer aux dangers du coronavirus. »

Plus de 5 000 cas de coronavirus par jour

Après plusieurs mois de confinement, suivis d’une ouverture économique progressive, la discipline s’est relâchée à Bangalore. Il est désormais possible de pénétrer dans l’État du Karnataka librement, sans passer de test de dépistage. Cela conduit à une explosion des cas : Bangalore enregistre plus de 5 000 cas par jour, alors que Delhi et Bombay en comptent seulement la moitié.

Le Docteur Sylvia Karpagam s’inquiète de la situation dans les quartiers les plus pauvres : « Je m’occupe des personnes les plus âgées. C’est très difficile dans les bidonvilles, car on s’y entasse à plusieurs par pièce. Beaucoup d’habitants souffrent en plus de comorbidités, comme le diabète. »

Avec seulement 10 000 morts, le Karnataka reste en dessous du taux de beaucoup d’États indiens, mais le rythme auquel la pandémie s’y diffuse inquiète désormais les spécialistes.

► À lire aussi : Coronavirus: l’Afrique du Sud et l’Inde poussent pour alléger les règles de l’OMC Lire à partir de la source….