Press "Enter" to skip to content

À Blois, l'art de « gouverner » selon Édouard Philippe

Léon Blum, Charles de Gaulle, Georges Clemenceau… L’édile a multiplié les références sur l’Histoire de France, plutôt que de s’attarder sur la sienne.

Édouard Philippe a envoyé une nouvelle « carte postale » aux Français. En participant vendredi 9 octobre 2020 à la 23e édition des Rendez-Vous de l’histoire de Blois, l’ex-Premier ministre s’est rappelé aux bons souvenirs de ses concitoyens, plus de trois mois après son départ de l’hôtel de Matignon.

Attendue pour disserter sur le thème « gouverner », la personnalité politique préférée des Français s’est livrée à un délicat numéro d’équilibriste, abordant l’art de diriger un État sans jamais revenir sur sa propre expérience afin de ne pas froisser la macronie, à deux ans de l’élection présidentielle de 2022.

Lire aussi Baromètre Ipsos-« Le Point » : Édouard Philippe, présidentiable LREM-LR ?

« Je suis fasciné par le conquérant qui construit »

Léon Blum, Charles de Gaulle, Georges Clemenceau? L’édile a multiplié les références sur l’Histoire de France, plutôt que de s’attarder sur la sienne. Il a même fait un petit détour par Babylone en vantant les mérites d’Alexandre le Grand : « Je suis fasciné par le conquérant qui construit. [?] Sa volonté d’aller vers l’Orient, de se différencier de ce dont il vient, non pas pour se renier, mais parce qu’il faut aller au-delà. On dépasse un monde qu’on a commencé à maîtriser. »

Mais Matignon n’est jamais très loin. Une partie d’Édouard, mon pote de droite, un documentaire de Laurent Cibien qui suit le Premier ministre durant son exercice, a été diffusé dans la Halle aux grains de Blois, rapportent nos confrères du Monde. A […] Lire la suite Lire à partir de la source….