Press "Enter" to skip to content

À Marseille, le préfet de police appelle les restaurateurs à être "extrêmement rigoureux" avec le protocole sanitaire

Le protocole sanitaire pour les restaurateurs, destiné à faire face à la progression du Covid-19, “a été très largement négocié avec la profession. Maintenant, il faut que la profession soit cohérente et qu’elle veille à faire appliquer ce protocole par les différents professionnels”, a affirmé samedi 10 octobre sur franceinfo Emmanuel Barbe, le préfet de police des Bouches-du-Rhône, alors que Marseille est en alerte maximale face au Covid-19 depuis une semaine. Lyon, Lille, Grenoble et Saint-Etienne l’ont rejointe ce samedi.

Les services de la préfecture des Bouches-du-Rhône ont procédé ce samedi à des contrôles afin de vérifier que ce protocole était bien respecté. “Le but de ce contrôle, c’est de voir si les restaurants et les bars qui font de la restauration respectent les différentes mesures qui ont été élaborées par le préfet de département pour respecter les conditions sanitaires”.

Une sanction qui va jusqu’à 15 jours de fermeture

Emmanuel Barbe rappelle que les professionnels doivent assurer “un service à table uniquement, un espacement de moins d’un mètre entre les chaises, six convives au maximum par table, l’affichage de la capacité d’accueil, et le fameux cahier de rappel clients qui permet de relever, soit un portable, soit un mail, pour qu’en cas de contamination, on puisse recontacter les autres clients (présents) à la même heure”.

Le préfet de police des (…)
• Coronavirus : la situation à Londres et Berlin
• Coronavirus : le nombre de cas en hausse chez les seniors
• Covid-19 : plus de 26 000 nouveaux cas positifs en 24 heures en France, le taux de positivité des tests atteint les 11%
• Coronavirus : des soignants contaminés continuent de travailler au CHU de Nantes
• Coronavirus : bars, restaurants, qui ouvre et qui ferme ? Lire à partir de la source….