Press "Enter" to skip to content

En Haute-Loire, un chef étoilé investit la cantine d'une école

Les élèves de l’école de Saint-Bonnet-le-Froid, en Haute-Loire, sont comme des coqs en pâte. Les bambins ont en effet la chance d’avoir un chef étoilé aux fourneaux de leur cantine, comme le relatent nos confrères de LCI, samedi 10 octobre 2020. Le trois étoiles Régis Marcon s’est en effet installé dans l’hôtel qui fait office de cantine scolaire dans ce village de 261 habitants.

L’homme à la toque, qui possède plusieurs établissements dans la commune perchée à 750 mètres d’altitude, dispose d’une philosophie bien à lui lorsqu’il s’agit de la nutrition des jeunes : « ?On essaye de rester simple, pas trop d’ingrédients dans l’assiette. Ça ne sert à rien de toute façon. Il faut que l’enfant aille à l’essentiel? ». Mais pas question de lésiner sur les produits pour autant. « ?Tous les légumes que vous avez dans les assiettes viennent de nos jardins, c’est notre propre production. Quand vous travaillez les produits bruts sans qu’ils soient transformés, finalement cela vous coûte moins cher? », explique-t-il.

Si la patte du chef se ressent sur les papilles, elle est indolore pour le portefeuille des parents : « ?actuellement, le prix de la cantine pour les familles est de quatre euros. C’était déjà le cas avant, mais avant les repas étaient livrés par un prestataire dans des barquettes en plastique réchauffées au micro-ondes? », se réjouit sur LCI la directrice de l’école, Dorothée Brunet. Et non content de cuisiner de délicieux plats […] Lire la suite Lire à partir de la source….