Press "Enter" to skip to content

Covid-19 : un vaste rassemblement évangélique fait polémique dans le Loiret

Nevoy, petite commune de 1 181 âmes dans le Loiret, devait accueillir plusieurs centaines de pasteurs tziganes lors d’une réunion évangélique, samedi 10 octobre 2020. Un rassemblement organisé avec l’aval de la sous-préfecture de Montargis qui a eu le don d’irriter les élus locaux, rapportent nos confrères de France 3 Centre-Val de Loire.

Régis Castro, sous-préfet de Montargis, a en effet indiqué sur BFM TV, que ce rassemblement de 700 pasteurs destiné à élire le conseil d’administration de l’association cultuelle Vie et Lumière « respectait les consignes de sécurité ». « On a bien regardé les conditions dans lesquelles ce rassemblement est organisé. Ce n’est pas un rassemblement festif, ça se déroule sur un terrain privé, sur une journée », a-t-il indiqué.

Ce n?est pas normal qu?on nous impose ce rassemblement

Même son de cloche du côté de Joseph Charpentier, l’organisateur de l’évènement. L’homme rappelle que celui-ci devait s’étaler sur une seule journée, au lieu de huit, et que les gestes barrière devaient être strictement respectés. Et de promettre : les pasteurs opteront pour une voiture pour venir et non une caravane.

Des propos qui n’ont visiblement pas rassuré les élus. « Ce n’est pas normal qu’on nous impose ce rassemblement par les gens du voyage qui, par définition, repartent partout […] Je ne souhaite pas qu’on nous dise qu’il y a eu un “cluster” à Nevoy qui a contaminé toute la France », a notamment tempêté Jean-François Darmois, le maire de […] Lire la suite Lire à partir de la source….