Press "Enter" to skip to content

Lifting géant pour le mammouth du Muséum d’histoire naturelle de Paris

Ce mammouth emblématique a besoin de « soins urgents », souligne le Muséum d’histoire naturelle de Paris. Et quand on fait 4 mètres de haut et 7 de large, le chantier de restauration est titanesque, abonde Le Parisien, qui raconte les coulisses de cette rénovation.

Découvert en 1869 dans le Gard, ce jeune mammouth, qui a rendu son dernier souffle il y a un million d’années, n’avait jamais été restauré. Or, il est grand temps de le consolider, car son « ossature est fortement dégradée et certains os sont même fissurés », explique le musée dans un communiqué. À force de subir la poussière et les mains baladeuses de visiteurs curieux, son squelette s’est fragilisé.

Mammuthus meridionalis va donc quitter la galerie de Paléontologie durant neuf mois, de septembre 2021 à janvier 2022. Ses os seront « nettoyés et consolidés », et son socle sera modifié afin de lui donner « une posture plus dynamique », précise le musée, qui a lancé un appel aux dons pour cette rénovation monumentale. « Chaque os sera nettoyé et consolidé, et c’est l’une des difficultés, car cela représente entre 250 et 300 os », explique Cécile Colin, responsable de la galerie de Paléontologie, au Parisien.

Lire aussi Un nouveau mammouth retrouvé près de Paris ?

Et il faut être consciencieux, surtout que ce mammouth est « exceptionnel ». « Il est complet ! Il est mort et s’est fossilisé, comme ça, sur place, contrairement à d’autres spécimens qui ont pu être éparpillés parce q […] Lire la suite Lire à partir de la source….