Press "Enter" to skip to content

Savoie : l’expulsion du territoire d’une aide-soignante confirmée

L’arrêt rendu par le tribunal administratif de Grenoble risque de faire polémique. En pleine crise sanitaire liée au Covid-19, les juges ont confirmé l’expulsion de Lydia Veyrat, une aide-soignante béninoise, estimant que le préfet de Savoie avait correctement motivé le non-renouvellement du titre de séjour de la plaignante de 39 ans, qui réside à Montmélian.

Arrivée sur le sol français en 2019 après le décès de son mari, un Français avec qui elle vivait depuis 20 ans au Bénin, Lydia Veyrat travaillait au sein d’un Ehpad en Isère. Elle avait notamment en charge des patients atteints du nouveau coronavirus et avait reçu à ce titre la prime de 1 000 euros destinée aux personnels soignants, comme l’expliquent nos confrères de France Bleu Pays de Savoie, mardi 24 novembre 2020. C’est pourquoi son expulsion a suscité une vague d’indignation, notamment parmi les salariés de l’Ehpad de Pontcharra, où elle est employée.

Mais pour le tribunal administratif de Grenoble, Lydia Veyrat « n’a pas de famille en France et n’établit pas avoir en France des liens privés anciens, intenses et stables alors qu’elle n’est pas dépourvue de tous liens familiaux dans son pays d’origine où réside notamment son fils issu d’une précédente union », ce qui justifierait son expulsion.

« Abattue », l’intéressée promet de déposer un nouveau recours face à ce qu’elle vit comme une injustice. Et de cingler : « Je suis dans un service avec des malades Covid, je risque ma vie […] Lire la suite Lire à partir de la source….