Press "Enter" to skip to content

“L’affront est réparé”, “On attendait qu’on parle de nous” : le monde de la culture rasséréné par les annonces d’Emmanuel Macron

Finis les débats sur le caractère “essentiel” des commerces, les rayons fermés dans les supermarchés : acheter des livres en magasin, comme toute autre produit, redevient possible dès samedi. Quant aux théâtres et cinémas, fermés depuis le 30 octobre, ils devraient rouvrir le 15 décembre, si la situation sanitaire permet de lever le confinement, a annoncé Emmanuel Macron.

“Nous soutenons tous les acteurs de la culture”

Ces salles, qui réclamaient de pouvoir maintenir leurs séances du soir, cruciales pour leur rentabilité, ont obtenu gain de cause : “un système d’horodatage pourra permettre l’organisation des représentations en fin de journée”, et aux spectateurs de rentrer chez eux malgré le couvre-feu (qui remplacera le confinement), a précisé le président.

Emmanuel Macron a aussi pris soin de remercier explicitement le monde de la culture, qui se plaignait d’avoir été oublié depuis le reconfinement. “Nous soutenons tous les acteurs de la culture qui ont tenu, innové, su trouver de nouveaux publics dans ce contexte si difficile”, a salué le chef de l’Etat. “Nous avons besoin d’eux (…) La culture est essentielle à notre vie de citoyennes et citoyens”, a-t-il insisté.

Un message qui semble avoir été reçu. “On attendait notre réouverture, mais aussi qu’on parle de nous, qu’on fait partie de la nation, du corps social. Les gens avaient été vexés d’un manque de considération minimum”, a (…)
• None Maryse Wolinski : “Pour Georges, le bonheur c’était un métier”
• None Coronavirus : un déconfinement en trois étapes
• None Déconfinement : Emmanuel Macron fixe le cap et responsabilise les Français pour Noël
• None Les policiers “qui déconnent sont sanctionnés”, assure Gérald Darmanin Lire à partir de la source….