Press "Enter" to skip to content

Fermée après l’assassinat de Samuel Paty, la Grande mosquée de Pantin doit garder portes closes, décide le Conseil d’Etat

La Grande mosquée de Pantin, en Seine-Saint-Denis, ne rouvrira pas ses portes aux fidèles. Le Conseil d’Etat a indiqué dans un communiqué diffusé mercredi 25 novembre, avoir rejeté la demande de suspension de la fermeture de ce lieu de culte. “Le juge des référés du Conseil d’État estime que les propos tenus par les responsables de la Grande mosquée de Pantin et les idées ou théories diffusées en son sein constituent une provocation, en lien avec le risque de commission d’actes de terrorisme, à la violence, à la haine ou à la discrimination et sont de nature à justifier la fermeture du lieu de culte”, a fait savoir l’institution.

La fermeture administrative a été prononcée le 19 octobre par le préfet de Seine-Saint-Denis pour une durée de six mois. Fréquentée par 1 300 fidèles, cette mosquée est accusée par les autorités d’avoir alimenté la campagne sur les réseaux sociaux contre Samuel Paty, l’enseignant assassiné par un terroriste islamiste le 16 octobre, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines).

Le recteur de la mosquée avait diffusé le 9 octobre sur Facebook la vidéo dénonçant le cours de l’enseignant sur les caricatures de Mahomet, exigeant son éviction. S’en étaient (…)
• None Dissolution de Barakacity : les avocats contestent la décision du Conseil d’Etat et annoncent saisir la Cour européenne des droits de l’Homme
• None L’Etat condamné par le tribunal administratif de Lyon, pour un tir de LBD sur une manifestante “gilet jaune”
• None INFO FRANCEINFO. L’enquête pour viol concernant Christophe Girard classée sans suite pour cause de prescription
• None Seine-Saint-Denis : le maire de Noisy-le-Sec porte plainte après avoir été visé par des tirs de mortiers d’artifice
• None Allemagne : une voiture percute la grille d’entrée des bureaux d’Angela Merkel à Berlin Lire à partir de la source….