Press "Enter" to skip to content

Restrictions voyages : quels sont les pays encore accessibles aux Français ? (Tunisie

Les frontières aériennes sont ouvertes aux voyageurs français depuis le 1er Août 2020. La délivrance des visas et e-Visas est assurée par les autorités du Kenya.Les voyageurs souhaitant se rendre au Kenya doivent présenter un test COVID négatif de moins de 96 heures et seront alors exemptés de quarantaine s’ils ne présentent pas de symptômes à l’arrivée ou pendant le vol (contrôles de températures notamment). Les passagers doivent par ailleurs remplir un formulaire qui permettra de les contacter si un cas positif devait être détecté à l’arrivée.- Le couvre-feu est prolongé de 60 jours, mais débute à 23 heures pour s’achever à 4 heures ;- les restaurants et bars peuvent de nouveau servir de l’alcool et doivent fermer au plus tard à 22 heures ;- les cérémonies de mariage et de funérailles peuvent accueillir 200 personnes aux maximum, et les lieux de culte peuvent être remplis au tiers de leur capacité.Le MEAE précise qu’il est important avant de partir de bien vérifier si son assurance rapatriement couvre intégralement le risque COVID.Depuis le 6 septembre, le Maroc est accessible aux citoyens étrangers s’y rendant au Maroc pour une mission officielle ou auprès d’une entreprise privée, à condition de présenter une copie de la pièce justificative fournie par l’établissement qui les a invités.Cette pièce justificative devra être cachetée par l’entreprise et signée par un responsable avec toutes les informations concernant le voyageur (numéro de passeport, RC, objet de la visite, lieu d’hébergement, etc.)Toutes les personnes voyageant vers le Maroc doivent présenter à l’embarquement unLe test sérologique n’est plus obligatoire.Il convient de tenir compte de l’ensemble des mesures restrictives mises en place au Maroc avant d’y envisager tout déplacement.Les formalités suivantes s’appliquent pour l’entrée en Namibie :Les voyageurs arrivant en Namibie doivent présenter au moment de l’entrée sur le territoire,Les voyageurs étrangers entrant sur le territoire namibien avec un visa touriste doivent fournir à leur arrivée le formulaire complété établi par les autorités namibiennes et indiquer aux autorités leur itinéraire complet.Les personnes résidant en Namibie ou possédant un permis de travail sont toujours soumis à une quarantaine de 7 jours à leur charge dans un établissement agréé par le gouvernement Namibien.Les frontières aériennes sont ouvertes aux voyageurs européens. La délivrance des e-Visas est assurée par les autorités de Tanzanie.L’exigence du test négatif de COVID-19 de moins de 72h pour entrer en Tanzanie ne s’applique qu’aux passagers dont la compagnie aérienne ou le pays de provenance exige ce test à l’embarquement . Ils devront alors le produire à l’arrivée.Pour tous les autres, la présentation de ce test n’est plus obligatoire. Les voyageurs présentant des symptômes de COVID-19 peuvent être soumis à un test PCR à leur arrivée. Depuis le 1er août, les vols Kenya Airways entre le Kenya (Nairobi) et la Tanzanie (Dar Es Salam / Kilimandjaro / Zanzibar) sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.Par ailleurs, la frontière terrestre est toujours officiellement fermée entre le Kenya et la Tanzanie, ce qui peut entraîner de grandes difficultés pour les touristes susceptibles de rester bloqués côté kényan.Tous les achats de prestations touristiques en ligne (transports, safaris…) dans le pays sont fortement déconseillés. Seules les agv françaises peuvent vous garantir la réalité des prestations.A compter du 26 août, tous les voyageurs entrant en Tunisie, quelle que soit leur provenance ou nationalité, doivent présenter un test PCR négatif au COVID-19, réalisé moins de 72h avant le premier embarquement et ne pas dépasser les 120 h à l’arrivée sur le territoire tunisien. Sont exemptés de cet impératif de test les enfants de moins de 12 ans.En complément de ce test PCR négatif à présenter, l’entrée sur le territoire tunisien est assortie de mesures d’auto-isolement applicables aux voyageurs à leur arrivée en Tunisie et déterminées en fonction d’un classement des pays de provenance en trois zones (verte, orange et autres pays) selon la circulation de l’épidémie et le risque de contamination au Covid-19.Par ailleurs, les autorités tunisiennes ont renforcé le contrôle du port du masque dans les espaces publics fermés et les transports, limité les rassemblements et instauré un couvre-feu dans plusieurs gouvernorats :- à partir du 1er octobre, et pour deux semaines, de 20h à 6h dans le gouvernorat de Monastir et de 20h à 5h dans le gouvernorat de Sousse ;- à partir du 8 octobre, et pour deux semaines, dans les gouvernorats du Grand Tunis (Tunis, Ben Arous, Ariana et Manouba), de 21h à 5h les jours de semaine (lundi-vendredi) et de 19h à 5h le samedi et le dimanche. Lire à partir de la source….