Press "Enter" to skip to content

Des New-Yorkais paient des gens pour faire la queue à leur place devant les centre de dépistage du Covid-19

Certains riches New-Yorkais n’aiment pas faire la queue devant les centres de dépistage du Covid-19. Ils paient donc d’autres personnes pour le faire à leur place. La demande de tests a connu une forte hausse alors que les Américains se préparent à se retrouver pour les vacances de Thanksgiving, certains ignorant les conseils des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies de rester chez eux. Cela a conduit à de longues files d’attente devant certains centres de dépistage.

Selon le New York Post, des personnes inscrites sur la plateforme de services TaskRabbit offriraient d’attendre à la place des intéressés devant des centres de tests , et certains sont payés des centaines de dollars. Lorsqu’ils arrivent aux portes du centre, ils appellent leur client qui prend alors leur place.

À lire aussi — Le médecin en chef de Moderna avertit que le vaccin n’empêchera pas la transmission du virus

Une utilisatrice de TaskRabbit, Lucy, a déclaré au média américain qu’elle facturait un client 80 dollars (67 euros) de l’heure. Elle s’est dite déçue en arrivant devant le centre car la queue lui semblait courte. Mais elle a fini par attendre pendant trois heures, empochant 240 dollars (200 euros).

“J’étais à distance, j’avais mon masque, tous les autres étaient socialement distants et, vous savez, j’aime bien passer du temps dans les files d’attente pour parler à ma grand-mère et tout ça”, a déclaré Lucy.

Une auteure sans emploi qui faisait la queue devant un centre à SoHo a déclaré qu’on lui demandait de faire ce service tous les jours. “J’ai déjà fait cela environ cinq fois”, a-t-elle dit. “Un jour, j’ai été engagée deux fois pour faire la queue, c’est dire à quel point c’est bondé. Chaque jour, je reçois des demandes.”

“Beaucoup de gens veulent rendre visite à leur famille ou faire des voyages pour Thanksgiving et ils ont besoin d’un document attestant qu’ils n’ont pas le coronavirus”, a-t-elle expliqué. “Une de mes clientes m’a dit qu’elle partait en voyage et qu’elle avait besoin d’un test négatif avant de partir”. Elle a affirmé que la plupart des personnes prêtes à payer étaient “assez jeunes, peut-être dans la vingtaine”, qu’elles télétravaillaient et “avaient de l’argent à dépenser”.

Un journaliste du New York Times a posté une vidéo sur Twitter montrant une longue file de personnes attendant pour réaliser un test de dépistage.

Sur les réseaux sociaux, certaines personnes ont exprimé leur inquiétude au sujet des personnes qui font la queue pour d’autres, arguant que cela pourrait aggraver la propagation du virus.

À lire aussi — Moderna, AstraZeneca, Pfizer… Quels sont les vaccins contre le Covid-19 les plus avancés ?

“Cette année, certains Taskers choisissent de faire la queue pour les clients qui souhaitent passer les tests du Covid-19”, a déclaré TaskRabbit dans un communiqué envoyé à Business Insider US. “Comme les détails de toutes les tâches sont partagés par les clients à l’avance, les Taskers connaissent les types de files dans lesquelles ils vont attendre, et la décision d’accepter ou non la tâche revient au Tasker”.

“Nous encourageons les Taskers à ne pas accepter des tâches pour lesquelles ils ne sont pas à l’aise pour quelque raison que ce soit”. La société a ajouté : “Comme toujours, la sécurité et le bien-être de tous les utilisateurs de la plateforme est notre plus grande priorité, et nous demandons à tous les Taskers et clients d’adhérer aux meilleures pratiques de sécurité et aux directives de TaskRabbit pour l’utilisation de notre plateforme”.

Les cas de Covid-19 ont explosé dans de nombreuses régions des États-Unis. Plus de 12,4 millions de cas ont été enregistrés dans le pays, pour un total de plus de 257 000 décès, selon le système de suivi du New York Times. Alors que de plus en plus de personnes se font dépister avant Thanksgiving, Business Insider US a pris des photos montrant certaines des longues files d’attente dans des villes comme Los Angeles et New York.

Dans un sondage mené par l’université d’État de l’Ohio au début du mois, environ 40 % des personnes interrogées ont indiqué qu’elles prévoyaient de se réunir en personne pendant la période des fêtes. Un tiers des personnes interrogées ont déclaré qu’elles ne demanderaient pas aux invités de porter des masques.

De nombreux États ont annoncé des restrictions sur les grands rassemblements. Le 11 novembre, le gouverneur de l’Etat de New York, Andrew Cuomo, a déclaré qu’il interdirait les rassemblements de plus de dix personnes dans les résidences privées.

À lire aussi — L’Union Européenne s’assure 160 millions de doses du vaccin de Moderna Lire à partir de la source….