Press "Enter" to skip to content

Son nouvel amour, le secret qu’elle a caché à Johnny : les confidences émouvantes de Laetitia Hallyday

Dans une interview pour le magazine de TF1 “Sept à huit”, Laeticia s’est confié pour la première fois sur sa relation amoureuse avec le restaurateur parisien Pascal Balland mais aussi sur un secret qu’elle a caché à Johnny Hallyday.

À l’occasion de la sortie inédite du nouveau coffret de Johnny Hallyday : “Son rêve américain”, Laeticia a accepté de parler, trois ans après le décès du Taulier.

Dans une interview diffusée sur “Sept à Huit” ce dimanche 18 octobre, Laeticia Hallyday s’est publiquement exprimée sur des sujets jusqu’alors dévoilés dans la presse people. C’est le cas notamment de sa relation amoureuse avec un restaurateur parisien : Pascal Balland.

Retrouver l’amour n’a pas été chose aisée pour Laeticia qui pendant son interview évoque un deuil “compliqué, un deuil vertigineux”. “Ça a été trois années difficiles. J’ai perdu tous mes repères, je ne savais plus comment survivre, comment respirer, comment être debout, est-ce que j’allais pouvoir être une mère pour élever mes enfants, est-ce que j’allais pouvoir être à la hauteur de cette vie que j’avais parcouru avec lui”, explique-t-elle.

Elle poursuit : “J’ai eu beaucoup de mal au départ. C’est très difficile d’apprendre à aimer. On a l’impression de tromper son mari. On a l’impression qu’on ne pourra pas aimer, qu’on ne sera pas capable d’aimer à nouveau. Qu’un autre homme vous touche, que vous puissiez ouvrir votre cœur à un autre homme, ça paraît tellement compliqué, c’est vertigineux parce que le manque reste abyssal. On a tendance à comparer alors qu’il ne faut pas comparer”.

Johnny, qu’elle qualifie d'”amour sa vie”, est toujours présent. “J’arrive à aimer différemment. Mais Johnny est toujours là. La place de Johnny est encore bien présente. Ce n’est pas facile. On est souvent un couple à trois” souffle Laeticia.

Une nouvelle vie que ses filles Jade et Joy, 16 et 12 ans ont aussi dû comprendre et accepter. “On a beaucoup parlé mais ce n’est pas évident la place de quelqu’un d’autre dans ma vie, ce n’est pas facile pour elles (…) Elles ont besoin de le faire vivre tous les jours, en écoutant sa musique, en lui écrivant des petits mots qu’elles posent encore sur son oreiller”.

En réponse aux critiques accusant Laeticia d’exploiter l’image de Johnny Hallyday, elle répond : “On ne peut pas empêcher le jugement des gens, c’est l’histoire de toute sa vie, je ne dénigre pas ce jugement, je l’accepte, j’ai un devoir, j’ai envie de continuer à faire vivre Johnny dans le cœur des hommes, je travaille sur sa mémoire, je suis un peu la gardienne de sa mémoire”.

Laëtitia Hallyday ajoute : “J’essaie de remettre la musique en avant, on a besoin de remettre l’essentiel en avant, on a besoin de retrouver Johnny à travers son art”.

Au cours de l’interview, Laeticia a également évoqué un terrible moment, celui du jour où tout a basculé lorsque la maladie de Johnny a été diagnostiquée. “On pensait que c’était une infection, s’est-elle rappelée. “Il n’a pas pu être opéré. C’était un cancer de stade 4, un cancer agressif à petites cellules.” À l’époque, Laeticia préfère lui cacher une partie de la vérité.

“On me dit qu’il en a pour trois mois, donc à ce moment-là tout s’écroule. On est un genou à terre. On ne sait pas comment on va faire, comment on va lui dire. On ne sait pas comment il va le supporter, comment il va se battre. Est-ce qu’il va avoir la résistance ?” se souvient-elle.

“J’ai passé la nuit à l’hôpital avec lui et il m’a dit : ‘Dis-moi ce que c’est. Est-ce que c’est un cancer ? Est-ce que je vais mourir ? Est-ce que je vais crever ?’ Et je ne pouvais pas lui dire, ce n’était pas le moment.” “J’ai demandé qu’on ne lui dise pas”, raconte Laeticia.

Un choix qu’aujourd’hui Laeticia ne pleure plus. “J’ai eu raison, je ne le regrette pas. Parce que le combat a duré quinze mois et je crois qu’il n’aurait pas duré aussi longtemps si on lui avait dit la vérité”.

Quant aux questions sur l’héritage de Johnny, Laeticia n’a pas souhaité en parler. Elle précise simplement que l’héritage est réglé depuis cet été. Lire à partir de la source….