Press "Enter" to skip to content

Quels sont les meilleurs téléviseurs pour la PS5 et la Xbox Series X ?

Elles sont là ! Xbox Series S et X, PlayStation 5, les consoles de nouvelle génération sont enfin disponibles et la question qui se pose immédiatement est : ai-je le meilleur téléviseur pour en profiter ? A toute fins utiles, précisons que ces nouvelles consoles sont compatibles avec la très grande majorité du parc de TV installé. Il ne suffit que d’un port HDMI pour pouvoir les relier et en profiter. Mais quid de leurs réelles capacités, et plus précisément du jeu en 4K à 120 Hz ? Pour les amoureux de l’image, les joueurs exigeants ou tout simplement ceux qui veulent profiter pleinement de leur achat, ce critère est indispensable et il réduit considérablement le nombre de téléviseurs compatibles. Explications.

Compatibilité HDM1 2.1 : la clé de voute

Le critère principal en 2020 pour définir un téléviseur gaming, c’est donc bien le HDMI 2.1. Ce nouveau protocole tient en lui une promesse ultime : le jeu 4K à 120 FPS. Pourquoi le HDMI 2.1 revêt-il une telle importance ? Tout simplement parce qu’il s’agit de l’interface actuelle autorisant le plus de débit. Pour faire court, il faut imaginer cette nouvelle interface comme un plus gros tuyau permettant de faire passer davantage d’informations. En l’occurence, en HDMI 2.1, la bande passante évolue de 18 Gbps (HDMI 2.0) à 48 Gbps. Avec un tel débit, il est possible de transmettre des flux de données très importants, très précisément de la 8K à 60 FPS ou de la 4K à 120 FPS.

Attention ! Ce n’est pas parce que votre TV affiche un joli logo HDMI 2.1 que toutes les fonctionnalités sont débloquées. En effet, le label HDMI 2.1 contient quantité de fonctionnalités et il n’est pas nécessaire de toutes les intégrer pour se prétendre compatible. De fait, certains fabricants de TV affichent fièrement le logo HDMI 2.1 alors qu’il ne proposent qu’une seule fonctionnalité liée à la nouvelle interface, sur un seul port qui plus est. Pour être sûr que son téléviseur puisse tirer au maximum parti des nouvelles consoles il faut d’une part s’assurer qu’il soit 100 Hz et surtout qu’il intègre en plus du HDMI 2.1 les technologies VRR et ALLM. Dès lors qu’on applique ces filtres, le nombre de modèles compatibles se réduit comme peau de chagrin.

À l’heure actuelle, les sources HDMI 2.1 sont trop peu nombreuses. Il y a bien sûr les nouvelles PS5 et Xbox Series X qui disposent de quelques titres compatibles et les dernières cartes graphiques de Nvidia, les RTX 3070, 3080 et 3090, mais cela n’est pas toujours suffisant. Effectivement, tous les jeux, même parmi les plus récents, ne tournent pas 4K et 120 Hz. La seule compatibilité du téléviseur ne suffit donc pas, il faut également vérifier du côté de la jaquette du jeu.

Une fois ces bases posées, intéressons nous aux technologies propres à l’interface HDMI 2.1 et à ce qu’elles changent pour le joueur. En d’autres termes, pourquoi faut-il s’assurer que son TV intègre le VRR et l’ALLM.

Cette technologie permet de faire varier, en temps réel, la fréquence d’actualisation des images en fonction de la cadence à laquelle elles sont envoyées par le processeur. Les téléviseurs qui ne disposent pas de cette fonctionnalité auront donc un taux de rafraichissement fixe (50/60 images par seconde ou 100/120 images par seconde). Le risque, c’est bien sûr celui du tearing, c’est à dire d’un déchirement de l’image dû justement à ce décalage. Dans la mesure ou le VRR aligne en permanence la fréquence d’affichage sur celle du processeur, cet effet ô combien désagréable disparait. Concrètement c’est la netteté des images en mouvement qui est améliorée dans son ensemble.

Moins déterminante que le VRR, l’ALLM est une option qui apporte un certain confort au joueur. En effet, il s’agit d’une fonctionnalité qui permet au téléviseur comprendre automatiquement le passage en mode console. Concrètement, la PS5 ou la Xbox Series X/S envoient un message sur le téléviseur, qui bascule automatiquement en « gaming mode ». Pour les téléviseurs ne disposant pas d’un mode jeu à proprement parler, l’ALLM permet tout simplement de désactiver certains traitements d’image et ainsi améliorer l’input lag.

Gaming Mode : le petit plus (quand il est bien géré)

Aujourd’hui, la plupart des fabricants c’est un mode gaming, qui permet, sur le papier du moins, d’améliorer l’expérience des joueurs. Dans la grande majorité des cas, cette fonctionnalité est gérée d’une manière similaire chez les spécialistes des TV, c’est à dire en désactivant les traitements d’images superflus, ce qui permet de faire baisser le retard à l’affichage. Certains fabricants vont encore plus loin dans les options de jeu. C’est notamment le cas de Samsung qui propose sur une bonne partie de ses modèles le « Dynamic Black Equalizer ». Concrètement, il s’agit d’une fonction qui permet d’atténuer l’opacité des zones sombres dans le jeux et donc de débusquer certains ennemis qui y seraient cachés. Assez limite d’un point de vue moral et en matière d’ambiance de jeu mais plutôt rentable au niveau des frags sur certains FPS !

Le câble HDMI : une erreur qui peut être fatale

Qui dit nouvelle interface HDMI, dit également nécessité de passer à des câbles compatibles avec le nouveau protocole. Une erreur assez typique serait de se précipiter dans le déballage de sa nouvelle console et de la brancher directement via la prise HDMI de l’appareil qu’elle remplace. Il en résulterait forcément une image assez loin du 4K à 60 FPS recherché. Notre dernier conseil pour la route, c’est donc de bien penser à utiliser le câble HDMI fourni avec votre nouvelle console de jeu.

Sur le papier, le HDMI 2.1 semble bel et bien être une composante indispensable pour une association réussie entre une PS5 et un téléviseur. Et dans les faits ? Nos premiers tests avec les nouvelles Xbox et la dernière Playstation confirment la promesse initiale. Notre OLED 55GX6LA de LG utilisé pour « torturer » les next gen, il affiche une image sublime, avec des couleurs plutôt chaudes sans saturation. Quant au niveau du contraste et du piqué de l’image ils sont tout simplement impeccables. Le passage en 4K 120 FPS est bluffant. Certes, les joueurs sur PC en ont déjà un aperçu depuis longtemps mais disposer du même résultat sur des consoles de salon à moins de 500 euros, c’est du caviar.

Dès lors, une question se pose : quels sont les meilleurs téléviseurs actuels pour profiter de la 4K 120 Hz avec sa PS5 ou sa Xbox Series S/X ?

Le choix de la console, n’a pas d’incidence sur celui de la TV. Ici, ce qui compte avant tout, c’est la comptabilité HDMI 2.1, l’input lag et la qualité d’image.

C’est notre référence gaming de 2020 et l’un des téléviseurs les plus réussis de l’année. La dernière génération des OLED de LG ne se contente pas uniquement d’être parmi les meilleurs références du marché en matière de qualité d’image, elle dispose d’une quantité d’optimisations pour le jeu vidéo. Bien évidemment, le HDMI 2.1, le VRR et l’ALLM sont de la partie mais LG ajoute également un mode G-Sync pour les joueurs PC. Le CX existe également en 48, 65 et 75 pouces.

Aussi paradoxal que cela puisse paraitre, Sony, le papa de la PS5, n’a que deux TV HDMI 2.1 dans son catalogue au jour de la sortie de sa console : le ZH8 à plus de 6 000 euros et un XH90 bien plus abordable. En effet, disponible à moins de 1000 euros, dans sa version 55 pouces, il s’agit de la proposition la plus abordable pour jouer en 4K et 120 FPS dans son salon.

Samsung offre plus de références compatibles HDMI 2.1 que ses concurrents. Parmi elles, nous avons choisi de sélectionner deux modèles. Le premier est le Q80T qui à moins de 1200 euros en 55 pouces représente l’un des meilleurs rapports qualité/prix du moment.

Quant à ceux qui souhaiteraient des performances encore supérieures sur la qualité d’image et en matière de cinéma, la montée en gamme se traduit par un passage à la 8K. Chez Samsung la première proposition compatible HDMI 2.1 est le Q800T à partir de 65 pouces. Lire à partir de la source….