Press "Enter" to skip to content

Decathlon retire ses publicités de la chaîne CNews

L’enseigne de sport n’a pas précisé les raisons de ce retrait mais, selon le collectif “Sleeping Giants”, cette décision a été prise à cause de “l’orientation délétère de CNews [qui] ne peut plus être ignorée”.

Decathlon prend position. Comme l’a annoncé jeudi 19 novembre Sleeping Giants France, un collectif citoyen “de lutte contre le financement du discours de haine”, l’enseigne de sport retire ses publicités de la chaîne d’information CNews. Les raisons avancées par ce collectif sont “l’orientation délétère de CNews [qui] ne peut plus être ignorée” et “parce que de plus en plus de marques ne veulent plus financer la propagation de ces discours”.

Decathlon a confirmé cette décision vendredi soir, en répondant au tweet d’un internaute qui interrogeait la marque sur cette annonce de boycott. “En effet nous avons retiré nos publicités de CNEWS en cette fin d’année”, a sobrement déclaré l’enseigne, qui n’a toutefois pas précisé si cet engagement était bien motivé par la volonté de lutter contre les discours propagés par la chaîne.

CNews a été au cœur de nombreuses polémiques ces derniers mois concernant la tonalité des propos de certains de ses chroniqueurs et invités. Le parquet de Paris a notamment ouvert une enquête, début octobre, pour “provocation à la haine raciale” et “injures publiques à caractère raciste”, après les propos du polémiste Eric Zemmour qui a qualifié les mineurs isolés étrangers de “voleurs”, “assassins” et ” violeurs” sur la chaîne.

Le #BoycottDecathlon en tête des tendances sur Twitter

Plusieurs personnalités politiques se sont indignées de la décision de Decathlon, à l’image de la députée européenne et membre du parti Les Républicains, Nadine Morano. “Vous n’avez pas honte Decathlon ? Entreprise partisane et sectaire, c’est ça vos valeurs ? Elles sont en contradiction avec celles du sport et les miennes. Je regarde Cnews mais je quitte Decathlon !” a-t-elle déclaré dans un tweet.

“On se passera donc de leurs leçons de petits militants politiques… et de leurs produits”, a lancé Nicolas Bay, eurodéputé et membre de la direction de RN. Le hashtag #BoycottDecathlon était au sommet des tendances sur Twitter samedi. Lire à partir de la source….