Press "Enter" to skip to content

Hülkenberg : “Je prenais un café avec un ami…”

Le revoilà ! Certes, Nico Hülkenberg avait prévu de passer une partie du week-end au Nürburgring pour les besoins de la télévision allemande, mais certainement pas de se retrouver dans le baquet de la Racing Point pour la troisième fois cette saison. Après l’épisode de Silverstone début août, quand Sergio Pérez avait été testé positif au COVID-19, c’est cette fois-ci un Lance Stroll malade qu’il a dû remplacer au pied levé. Tout s’est noué en à peine quelques heures, non sans une certaine frénésie.

“C’était même encore plus fou que la dernière fois”, confie le pilote allemand. “J’étais à Cologne, soit à environ une heure d’ici. Je devais venir cet après-midi dans tous les cas, et faire des choses pour la télévision demain. Je prenais un café avec un ami à 11h quand Otmar [Szafnauer, directeur de Racing Point] m’a appelé et m’a dit : ‘Hülkenberg, dépêche-toi, on a besoin de toi ici !’. Je suis monté dans la voiture et je suis venu. Le reste de l’histoire, nous l’avons vu ensuite.”

Une suite qui a donc vu Hülkenberg s’équiper et tenter de faire du mieux possible en qualifications. S’il avait l’avantage d’avoir un baquet déjà prêt et de connaître la RP20, cela n’a pas suffi à faire de miracle. Toutefois, les dix tours bouclés en Q1 avec le dernier chrono à la clé – à cinq dixièmes d’un passage en Q2 – seront un minimum précieux pour le Grand Prix de dimanche.

“C’est très différent de Silverstone, sur un circuit complètement différent”, souligne le pilote allemand. “La voiture a évolué aussi, il y a des petites choses techniques qui sont très différentes et donnent au pilote une sensation très différente. Je devais donc m’adapter un peu à ça et retrouver mes repères. Bien sûr, en quatre tours [rapides] ce n’est pas facile. Mais dans l’ensemble, même si je suis dernier, je suis plutôt satisfait des tours que j’ai faits.”

“Ce sera tout de même très difficile demain, ce sera un sacré défi. Mais nous ferons ce que nous pourrons. Naturellement, j’ai de l’expérience et j’ai ces quatre tours dans la poche désormais. Nous verrons demain, nous ferons la course et nous verrons comment ça se termine.” Lire à partir de la source….