Press "Enter" to skip to content

Jacquemot, la Française lauréate du tournoi juniors : «ma rage m’a permis de gagner»

Menée 6-4 4-2, la Lyonnaise a renversé son adversaire pour aller chercher son premier Grand Chelem chez les juniors. «Gagner Roland-Garros, c’est un truc de malade», souriait-elle à chaud sur le court 14. Au mental, elle a su s’accrocher, puis revenir, et enchaîner sept jeux consécutifs entre le deuxième et le troisième set : «A 6-4, 4-2, j’ai essayé de rester mentalement dans le match, même si c’était dur. Je me suis battue jusqu’au bout. Je savais que j’allais perdre si je restais comme ça. J’ai réussi à en mettre plus dans la balle et j’ai réussi à lui faire plus mal et c’est ce qui a fait la différence. Je n’avais qu’une envie : gagner. Je voyais la victoire. J’avais envie de gagner et d’avoir ce trophée. C’est grâce à cette rage que j’ai gagné !»

Sur une double faute de son adversaire, la jeune femme de 17 ans a pu savourer sa victoire. Elle est allée embrasser ses parents venus spécialement de Lyon, elle qui devrait devenir numéro un mondiale chez les jeunes, après ce tournoi. De quoi oublier sa défaite dès le premier tour du grand tableau. La tête de série n°3, qui n’avait jusque-là pas perdu de set dans le tournoi, devient la première Française depuis Kristina Mladenovic en 2009 à remporter cette compétition : «J’espère avoir sa carrière. Pour l’instant, je sais que la route est longue. Je vais continuer à m’entraîner, même si je continue à savourer ce moment.» Après les promesses esquissées par Hugo Gaston (8e de finaliste) et Clara Burel (3e tour), le tennis français s’offre un nouveau rayon de soleil dans le gris automnal parisien. Lire à partir de la source….