Press "Enter" to skip to content

Giro: Sagan fracasse l’attitude de Démare et de son équipe

Voilà plus de 15 mois que Peter Sagan n’a pas gagné. L’homme aux 113 succès court cette saison après une victoire qui lui échappe depuis le 10 juillet 2019, sur les routes du Tour de France à Colmar. Actuellement sur le Giro, le Slovaque a trouvé certainement plus fort que lui au sprint avec Arnaud Démare, déjà lauréat de trois étapes.

Vendredi, l’actuel champion de France a dominé Peter Sagan dans un sprint à Brindisi, non sans créer une petite polémique. Si le leader de la formation Bora-Hansgrohe s’était plaint devant les caméras d’un changement de trajectoire de son adversaire, il n’a pas non plus apprécié l’attitude de la Groupama-FDJ ce samedi.

“Nous avons roulé pendant trois jours pour avoir un sprint, nous l’avons eu et nous avons perdu à chaque fois contre Démare. Ce samedi, c’était une étape dans laquelle tout le monde s’attendait à avoir un sprint et personne n’a roulé, a regretté Peter Sagan après la course au micro de la RAI, visant clairement la Groupama-FDJ de Démare. Peut-être que les autres équipes n’ont pas les couilles pour faire la course.”

Le peloton est arrivé avec plus de 13 minutes de retard ce samedi à Vieste, terme de la huitième étape de ce Tour d’Italie. Aucune équipe n’a pris l’initiative de rouler derrière un groupe de six hommes, qui a pu se jouer la victoire, revenue au Britannique Alex Dowsett, qui a conclu en solitaire. Mais Peter Sagan n’avait pas décoléré.

“Hier, j’ai dit à Démare que peut-être la prochaine fois il pourra aller à droite, puis aller à gauche, puis encore aller à droite, a déploré le Slovaque sur le sprint du Français la veille. Si j’étais allé tout droit, peut-être qu’il m’aurait poussé vers les barrières.”

Après huit étapes, Arnaud Démare et Peter Sagan sont à la lutte pour le maillot cyclamen, classement par points de ce Tour d’Italie. Le leader de la formation Groupama-FDJ devance son adversaire de 56 points. La lutte s’annonce intense entre les deux hommes jusqu’à Milan, pour l’arrivée finale de ce Giro, le 25 octobre prochain. Lire à partir de la source….