Press "Enter" to skip to content

Officiel : Gordon Hayward rejoint les Hornets pour 4 ans et 120 millions, non y’a aucune erreur dans les chiffres

Quand Gordon Hayward a décliné sa player option à plus de 34 millions de dollars jeudi, on se disait qu’un joli contrat sur plusieurs années devait l’attendre sur le marché de la Free Agency. Mais on ne s’attendait pas un tel deal. Hayward débarque aux Hornets pour 120 millions sur quatre saisons.

Quatre ans pour 120 millions de dollars ! Oui, voilà le deal que vient de signer l’agent libre Gordon Hayward avec les Hornets si l’on en croit la dernière Woj bomb en date. 30 millions la saison, non ce n’est pas une blague. Le proprio Michael Jordan et le président des opérations basket Mitch Kupchak ont lâché les billets verts pour acquérir les services de l’ancien Celtic, qui aura réalisé trois saisons à Boston, dont une saison blanche. On pensait qu’Hayward visait un retour à la maison du côté d’Indiana, mais c’est donc à Charlotte que l’ailier de 30 ans va continuer sa carrière. En même temps, vu l’offre sur la table, impossible de refuser. Même lui a probablement eu du mal à y croire car l’investissement financier des Frelons est quand même conséquent sachant qu’on parle d’un joueur qui possède un historique de blessures bien chargé. On se rappelle évidemment de cet épisode terrible à Cleveland en octobre 2017, un épisode qui a obligé Hayward à rater une campagne complète avant de revenir tout doucement à un niveau intéressant. Alors certes, sa saison 2019-20 fut de qualité mais il a encore connu plusieurs passages à l’infirmerie. Malgré tout ça, les Hornets estiment visiblement qu’il peut retrouver son niveau All-Star, lui qui avait participé au match des étoiles en 2017. Comme l’indique Woj, les Frelons étaient déjà sur le dossier Hayward en 2014 avec une grosse offre de 63 millions sur quatre ans, offre sur laquelle le Jazz s’était aligné à l’époque.

Il faudra tout de même surveiller les dernières news car un tel investissement financier cache probablement d’autres mouvements, les Hornets devant libérer un peu de masse salariale pour pouvoir l’accueillir. D’après les dernières infos, le Frenchie Nicolas Batum (salaire 27 millions en 2020-21) devrait être coupé. En attendant d’en savoir plus, on se demande quand même dans quelle direction part la franchise de Charlotte. Alors oui, l’arrivée de Gordon Hayward renforce l’équipe sur le court terme car on parle quand même d’un joueur talentueux, mais au niveau de la cohérence du projet global de la franchise, on a un peu plus de mal. En 2019, les Frelons n’ont pas voulu faire sauter la banque sur leur meilleur joueur Kemba Walker, et là ils offrent ce gros contrat à un gars qui a atteint la trentaine et qui n’est pas assuré de retrouver son meilleur niveau, ni même d’être durable sur la totalité de son deal. De plus, on pensait que le développement de jeunes joueurs était devenu un peu la priorité du côté de Charlotte, avec des gamins prometteurs comme Devonte’ Graham, P.J. Washington, Miles Bridges et puis évidemment LaMelo Ball, tout juste arrivé via la Draft. Ça ne gagne pas énormément de matchs mais ça progresse en XP et puis faut pas oublier que de grosses cuvées de draft sont à venir. Là, l’équipe de Charlotte semble partie pour plusieurs saisons dans le ventre mou de l’Est, avec des résultats peut-être un peu meilleurs mais une upside sans doute plus limitée, surtout si le contrat d’Hayward se transforme en l’un des plus lourds de la NBA dans genre trois ans.

Est-ce qu’on dit à Michael Jordan qu’il ne récupère pas le Gordon Hayward de 2017 ? Parce que là, on a un peu l’impression qu’il n’a pas suivi la NBA pendant les trois dernières années. Pour Hayward en tout cas, il n’aurait pas pu espérer mieux financièrement et devrait avoir bien plus de responsabilités qu’à Boston, où il évoluait avec l’ancien Hornet Kemba Walker, Jayson Tatum, et Jaylen Brown. Lire à partir de la source….