Press "Enter" to skip to content

Snowflake lance un concours de start-ups doté de 250 000$

Depuis sa création, Snowflake a suscité une adhésion rapide des entreprises autour de sa technologie de gestion de données native cloud, comme l’a illustrée la performance inégalée de sa récente IPO. L’éditeur californien, dont le datawarehouse SaaS a été conçu par deux ingénieurs français, a maintenant l’ambition d’accélérer la croissance de son Data Cloud, écosystème d’échange de données sécurisé entre entreprises. Entre autres initiatives, il propose aux jeunes pousses technologiques de participer à un concours mondial en développant des applications sur sa plateforme. A la clé, jusqu’à 250 000 dollars d’investissement pour l’équipe gagnante de ce Snowflake Startup Challenges et des opportunités de co-marketing.

Il est demandé aux candidats de bâtir une application pour laquelle Snowflake constituera l’un des éléments principaux. Pour Benoît Dageville, co-fondateur de la société basée en Californie et président de Products, « l’architecture de Snowflake est un tremplin idéal pour faciliter le développement d’applications basée sur les données ». Elle permet de se concentrer sur la création des applications sans avoir à gérer une infrastructure de données complexes. Parmi ses caractéristiques figurent la séparation du calcul et du stockage, l’auto-évaluation, la tarification à la seconde, la prise en charge native des données semi-structurées et le partage sécurisé des données. Des centaines de start-ups s’appuient déjà sur cette technologie utilisée à grande échelle par des milliers d’entreprises dans le monde qui exploitent la simultanéité et les performances pratiquement illimitées qu’apporte la plateforme cloud. Snowflake est utilisé pour une multitude de cas d’usage d’analyse des données de diverses natures, ainsi que pour anticiper les menaces de sécurité, construire des modèles de machine learning, analyser les données IOT, etc.

Les dossiers présentés par les candidats au concours seront examinés par un jury constitué de Benoît Dageville, Mike Speiser, managing director de Sutter Hill Ventures, Carl Eschenbach, associé de Sequoia Capital, et Denise Persson, CMO de Snowflake. Parmi les critères de sélection, ils examineront les opportunités de marché du produit présenté (vient-il compléter Snowflake, répondre à un besoin non couvert encore ?), l’innovation apportée et les avantages concurrentiels de l’application. Le jury évaluera l’étendue des fonctionnalités Snowflake mises en oeuvre par le projet et la façon dont il tire parti de la plateforme. Enfin, l’expérience des start-ups engagées dans ce concours et leur capacité à mener à bien le projet constitueront des critères importants.

Les équipes candidates devront décrire leur application et fournir une vidéo de démonstration de 5 minutes. Les demi-finalistes réaliseront un pitch vidéo à l’attention d’un investisseur et donneront accès à leur application. Pour concourir, il faut être une entité indépendante légale consacrée au développement de logiciels disposant de moins de moins de 2 M$ de financement. Les inscriptions au Snowflake Startup Challenges sont ouvertes depuis quelques jours et les candidats peuvent soumettre leurs applications jusqu’au 30 mars 2021. Une liste de demi-finalistes sera annoncée le 30 avril 2021 suivi un mois plus de l’annonce des 3 finalistes dont les projets auront été examinés par des investisseurs. Le gagnant sera connu à l’été. Le règlement officiel du concours est accessible en ligne. Lire à partir de la source….