Press "Enter" to skip to content

Huawei Mate 40 : annonce confirmée pour le 22 octobre avec une « puissance sans précédent »

Huawei confirme qu’il présentera la série des Mate 40 le 22 octobre prochain. Ces smartphones pourraient être les derniers profitant d’une puce Kirin.

Une sacrée dose de mystère entoure encore la série des Huawei Mate 40. En plus du modèle classique, cette nouvelle famille de produits devrait également accueillir le Mate 40 Pro et le Mate 40 Pro+. Si ces appareils attisent votre curiosité, vous serez ravis d’apprendre que la marque a officiellement annoncé la date de sa conférence de présentation.

La série des Mate 40 sera ainsi dévoilée le 22 octobre prochain à 14 heures (heure de Paris). Huawei Mobile s’est en effet fendu d’un tweet pour inviter le public à suivre l’événement en ligne.

Pour faire monter la sauce, le géant chinois affirme qu’une « puissance sans précédent » est en approche et parle aussi de « faire un bond en avant ». Comme leur prédécesseur, les Mate 40, Mate 40 Pro et Mate 40 Pro+ devraient être de jolis condensés de technologies.

Toutefois, avec l’embargo américain à l’encontre de Huawei qui s’est drastiquement renforcé cette année, cette génération de produits devrait avoir une saveur amère.

Pour rappel, le gouvernement américain, sous l’élan de son président Donald Trump, accusent Huawei de vouloir espionner les citoyens des États-Unis pour le compte de la Chine — les deux pays guerroient en effet dans une âpre bataille commerciale — et a donc sanctionné durement le groupe. Conséquence : les entreprises étasuniennes ne peuvent plus travailler avec Huawei — sauf exception.

Les derniers smartphones avec des Kirin ?

Les appareils Huawei ne profitent ainsi plus des services Google ou du Play Store. Mais ça ne s’arrête pas là : les États-Unis empêchent aussi les entreprises étrangères d’approvisionner Huawei si leurs produits se basent sur des technologies américaines. Le géant chinois se voit ainsi menacer jusqu’à ses puces Kirin qu’il n’est pas certain de pouvoir continuer à fabriquer.

D’aucuns craignent ainsi que les Mate 40, Mate 40 Pro et Mate 40 Pro+ soient les derniers smartphones de la marque dotés d’une puce Kirin.

Autre signe qui montrerait à quel point les États-Unis mettent des bâtons dans les roues de Huawei, les vendeurs en dehors de Chine ne s’attendraient pas à avoir des Mate 40 en stock avant 2021. C’est en effet ce qu’avance le leaker Evan Blass sur sa page Voice. On peut également supposer que la crise sanitaire du Covid-19 n’aide en rien.

À l’avenir, le constructeur chinois espère pouvoir compter sur Qualcomm pour concevoir ses puces de smartphones — la firme de San Diego aurait en effet demandé une dérogation. Côté logiciel, Huawei prépare aussi le terrain pour quitter l’univers Android au profit de son système maison HarmonyOS. Il est ainsi prévu que des smartphones sous EMUI 11 puissent être convertis à ce nouvel OS.

On en apprendra peut-être davantage le 22 octobre, même si les Mate 40, eux, tourneront sous Android dépouillé de Google. Lire à partir de la source….