Press "Enter" to skip to content

Google passe la vitesse supérieure: maintenant il comprend…

Google n’a cessé de vouloir se perfectionner ces 22 dernières années, au point qu’il a pratiquement éliminé tous ses concurrents, à l’exception de Bing de Microsoft dans le monde occidental. Grâce à l’intelligence artificielle (AI) il prétend désormais mieux comprendre ce qu’on lui demande pour fournir des résultats plus pertinents…

Un des points les plus marquants de la présentation des nouvelles fonctionnalités de son moteur de recherche est peut-être celui qui consiste à reconnaître un air de musique simplement fredonné devant son smartphone. Encore plus fort que Shazam! Une prouesse qui nécessite effectivement une certaine forme de «compréhension».

«Grâce à une nouvelle approche basée sur l’IA, nous sommes désormais en mesure de comprendre la sémantique profonde d’une vidéo et d’identifier automatiquement les moments clés. Cela nous permet de marquer ces moments dans la vidéo, afin que vous puissiez y naviguer comme dans les chapitres d’un livre», indique Prabhakar Raghavan, un des vice-présidents de Google.

«Que vous recherchiez une étape dans un tutoriel de recette ou le home run gagnant d’un jeu dans une vidéo des temps forts, vous pouvez facilement trouver ces moments. Nous avons commencé à tester cette technologie cette année, et d’ici à la fin de 2020, nous prévoyons que 10% des recherches sur Google utiliseront cette nouvelle technologie», s’enflamme le même ponte du 1er moteur de recherche mondial.

De manière plus générale, Google interprétera encore plus facilement nos demandes en surfant sur nos incohérences ou nos fautes de frappe ou d’orthographe, comme indiqué dans ce billet du même Prabhakar Raghavan. Il faut dire que Google est désormais capable de comprendre le contexte d’un mot mal dactylographié…

«En comprenant mieux la pertinence de certains passages, et pas seulement de la page dans son ensemble, nous pouvons trouver l’information que vous recherchez dans une botte de foin. Cette technologie permettra d’améliorer de 7% les requêtes de recherche dans toutes les langues, à mesure que nous la déploierons à l’échelle mondiale», indique encore Prabhakar Raghavan. Lire à partir de la source….