Press "Enter" to skip to content

Nokia le confirme: la bataille de la 6G est déjà bien engagée

Alors que la 5G, en plein déploiement, se heurte parfois à de fortes oppositions, la bataille de la communication est déjà bien engagée sur… la 6G! Nokia a fait savoir aujourd’hui qu’il a été choisi par la Commission européenne pour piloter l’un des éléments clefs de cette évolution: le projet Hexa-X!

«Porté par Nokia, le projet Hexa-X vise à connecter les mondes physique, numérique et humain, fermement ancré dans la technologie sans fil future et la recherche architecturale. Les technologies sans fil sont essentielles à la société civile et l’économie aujourd’hui, et leur importance va continuer de croître avec la 5G et son évolution, permettant l’éclosion de nouveaux écosystèmes et services», écrit ainsi Nokia.

Dans son texte, le géant finlandais rappelle le rôle qu’il a joué dans chaque génération de technologie sans fil, du premier appel GSM aux réseaux 4G. «Fort de cette solide expérience, Nokia dirige la recherche commune sur la 6G et le processus de pré-normalisation, et les Bell Labs Nokia se penchent déjà sur les technologies fondamentales qui constitueront la 6G.»

Le projet Hexa-X commencera le 1er janvier 2021, pour une durée de 2 ans et demi. Le Finlandais est responsable du projet Hexa-X, en étroite collaboration avec un solide consortium de partenaires européens, dont Ericsson, son principal concurrent, qui joue le rôle de «technical manager». Nokia prévoit un lancement commercial de la 6G d’ici à l’horizon 2030, suivant le cycle de 10 ans habituel entre les générations de technologies mobiles.

Et même un satellite!

Alors que la 5G doit encore faire ses preuves techniquement et commercialement, le monde des télécoms veut encore aller plus loin. La Chine a ainsi notamment déjà envoyé dans l’espace un satellite pour mettre à l’épreuve certains concepts liés à cette nouvelle technologie mobile, qui devrait permettre encore davantage de débit.

Même s’il est beaucoup trop tôt pour formuler des caractéristiques, la 6G succédera logiquement à la 5G et sera probablement beaucoup plus rapide puisque Wikipédia évoque déjà des vitesses d’environ 95 Gigabits/sec. Oui, mais sur quelles fréquences? Sur quelles distances? Et dans quelles conditions? Sous quelles normes de protection?

La 6G sur le site de Nokia Bell Labs

Le livre blanc de la 5G par Ericsson Lire à partir de la source….