Press "Enter" to skip to content

CARTE. Vacances de la Toussaint : dans quels pays pouvez-vous voyager ?

l’essentiel Alors que les vacances de la Toussaint approchent à grand pas, de nombreux pays restreignent leur accès aux voyageurs français, en raison de l’épidémie de Covid-19. Voici une liste, non exhaustive, des pays où il est possible (ou pas) de voyager.

Jeudi 8 octobre, lors de son point hebdomadaire sur l’épidémie de coronavirus, le ministre de la Santé Olivier Véran a indiqué que le gouvernement n’avait pas “pris la décision de limiter la circulation d’une métropole à une autre” sur le territoire pour les vacances de la Toussaint, appelant cependant les Français à faire “extrêmement attention”. Mais qu’en est-il du reste du monde ?

Au Royaume-Uni, les autorités imposent une quatorzaine à tous les passagers français. Ainsi, “tous les voyageurs venant de France doivent déclarer un lieu d’auto-confinement au Royaume-Uni, dans lequel ils devront se tenir isolés pendant 2 semaines”.

À ce jour, aucune limitation n’est en vigueur pour se rendre en Espagne, ni mise en quarantaine. Néanmoins, tout passager souhaitant se rendre sur le territoire espagnol par avion doit compléter un formulaire personnel et non transférable, afin de recevoir un QR code associé à son voyage qu’il doit conserver pour pouvoir passer le contrôle sanitaire aéroportuaire.

Toute personne qui souhaite rentrer en Belgique depuis l’étranger ou qui souhaite y séjourner plus de 48 heures doit là encore compléter un formulaire électronique d’identification dans les 48 heures précédant l’arrivée. Sur la base du taux d’incidence au Covid-19, il est obligatoire (zone rouge) ou recommandé (zone orange) d’effectuer une quarantaine de sept jours et un test de dépistage. Plusieurs départements français sont concernés comme le détaille le site dédié du gouvernement belge.

En Allemagne, toute personne entrant sur le territoire à partir d’une zone à risques est soumise à une quarantaine obligatoire jusqu’à l’obtention des résultats du test PCR qui devra être effectué dans les 72 heures suivant son arrivée. Les voyageurs pouvant présenter un test négatif effectué moins de 48 heures avant l’entrée sur le territoire sont cependant exemptés. À la date du 8 octobre, toutes les régions métropolitaines françaises (à l’exception de la région Grand-Est et de la Corse) sont considérées comme zones à risques (lien en allemand).

Pour se rendre en Italie, les voyageurs français doivent se signaler dès leur arrivée à l’autorité sanitaire régionale, ainsi que présenter le résultat négatif d’un test moléculaire (PCR) ou antigénique de moins de 72h, ou se soumettre à un test sur place en arrivant en Italie. Tous les voyageurs doivent également remplir ce formulaire avant d’entrer sur le territoire italien.

Toutes les personnes qui résident en France sont autorisées à entrer en Grèce. Elles doivent cependant obligatoirement remplir un formulaire en ligne au moins 48h avant le voyage. Par ailleurs, un dépistage aléatoire au Covid-19 peut être demandé à l’arrivée.

Les frontières de la Hongrie sont quant à elles fermées aux étrangers quelle que soit leur provenance.

Concernant les pays nordiques, seules les personnes pouvant faire valoir un motif légitime et justifié sont autorisées à se rendre au Danemark. De la même façon, les personnes désireuses de se rendre en Finlande doivent pouvoir justifier soit de leur résidence sur le territoire, soit d’un lien familial avec un résident local, soit d’un motif d’ordre professionnel ou pour études. En Islande, les voyageurs doivent respecter une quarantaine de 14 jours. Tout comme en Norvège, où une quarantaine de 10 jours est obligatoire. Enfin, les frontières de la Suède sont ouvertes à tous les ressortissants de l’espace Schengen, sans obligation d’une quarantaine ou d’un document spécifique à présenter à l’arrivée.

Les frontières extérieures de la Russie sont fermées, et aucun ressortissant étranger n’est autorisé à pénétrer dans le pays, y compris les étrangers munis d’un titre de séjour temporaire.

Les frontières des Etats-Unis sont fermées à l’ensemble des pays européens de l’espace Schengen. Les voyageurs sont donc dans l’impossibilité de s’y rendre.

Il est également interdit d’entrer au Canada pour les ressortissants non canadiens. Cette mesure prévoit cependant quelques exceptions.

Le Brésil a levé les restrictions qui pesaient sur l’entrée des ressortissants étrangers par voie aérienne. Tout voyageur qui souhaite entrer sur le territoire pour un séjour de courte durée, soit un maximum de 90 jours, doit cependant présenter à la compagnie aérienne une attestation d’assurance maladie valide dans le pays pour toute la durée du séjour, sans quoi il n’est autorisé à pénétrer sur le territoire.

En Australie, les frontières extérieures demeurent fermées jusqu’à nouvel ordre, pour les voyageurs en provenance de l’étranger.

Pour se rendre en Tunisie, les Français sont soumis à la présentation d’un test PCR négatif (réalisé dans les 72 h avant l’embarquement), à la présentation d’une fiche sanitaire, ainsi qu’à celle d’un engagement par écrit à effectuer un auto-isolement (en hôtel ou à domicile) pendant une durée de 14 jours. Les frontières aériennes, terrestres et maritimes du Maroc sont quant à elles fermées pour les touristes.

Enfin, en Asie, la plupart des pays ont fermé leurs frontières. Au Japon par exemple, les déplacements touristiques sont ainsi actuellement interdits.

Retrouvez toutes les informations par pays sur le site du ministère des Affaires étrangères. Lire à partir de la source….