Press "Enter" to skip to content

Des associations de santé réclament un isolement strict des malades pour éviter un autre confinement

Dans une tribune, France Assos Santé – qui fédère 85 associations d’usagers de la santé – et des médecins un appel à Emmanuel Macron: pour un déconfinement réussi, il faut mieux isoler les malades.

Leur objectif: “éviter un nouveau confinement”. Leur proposition: l’isolement systémique des malades et de leurs cas contacts dans des conditions optimales afin de faire respecter cette mesure. L’organisme France Assos Santé – qui regroupe 85 associations d’usagers de la santé – et des médecins signent une tribune publiée ce lundi soir dans Le Parisien afin d’exposer leur conception d’un allègement réussi du confinement, à quelques heures d’une allocution très attendue d’Emmanuel Macron.

>> EN DIRECT – Quel allègement pour le confinement: suivez les dernières informations

Les signataires de la tribune veulent éviter une réponse sous forme de “stop and go”, c’est-à-dire une alternance de restrictions et de libertés en fonction du nombre de cas de Covid-19.

France Assos Santé appelle à “la mise en place d’une restriction complète de déplacement et de visite” des malades et de leurs cas-contacts, “sous contrôle” et jusqu’à 15 jours. Pour les encourager à respecter cet isolement, l’organisme propose de les accompagner en “offrant un espace protégé mis à leur disposition selon les besoins et tenant compte de leurs conditions de vie”.

Il s’agit ainsi de maintenir les salaires ou rémunérations le temps de l’isolement, “de fournir un lieu de résidence confortable” avec “un lien permanent avec un accompagnateur chargé de veiller à l’accès aux soins, à l’approvisionnement, au confort et au maintien des liens avec la famille”.

Selon les signataires, cet accompagnement doit aller de paire avec une politique de dépistage antigénique “à grande échelle”, le déploiement plus important de l’application #TousAntiCovid, et la poursuite de l’application des gestes barrières. Déterminée à éviter un troisième confinement, France Assos Santé insiste:

Le gouvernement a déjà laissé entrevoir les modalités de sortie de ce deuxième confinement, avec un allègement des contraintes en trois phases: autour du 1er décembre, puis avant les congés de Noël et enfin début 2021. Le chef de l’État a promis qu’il allait donner “de la cohérence, de la clarté, un cap” pour “savoir ensemble où nous allons et comment y aller”. Reste à savoir si son modèle suivra celui proposé par France Assos Santé. Lire à partir de la source….