Press "Enter" to skip to content

Confinement allégé: 5000 contaminations d’ici le 15 décembre, un objectif atteignable?

Pour sortir du confinement et passer à l’étape du couvre-feu le 15 décembre, Emmanuel Macron a fixé une condition: tomber à 5000 nouvelles contaminations par jour.

Des caps ont été fixés, mais pour les franchir, des conditions doivent être respectées. Emmanuel Macron a annoncé mardi soir lors de son allocution télévisée que le confinement pourrait être levé le 15 décembre si le nombre de contaminations au Covid-19 descendait à 5000 par jour avec environ 2500 à 3000 personnes en réanimation. Un couvre-feu national de 21h à 7h remplacerait alors le confinement.

Mais l’objectif des 5000 cas par jour est-il atteignable quand la France comptait encore mardi 9155 nouvelles contaminations?

Dans son service, l’activité en réanimation reste tendue, “comme dans les autres services parce que se mêlent les patients atteints du Covid-19 et les autres. Nos taux d’occupation sont aux alentours de 90%”, souligne-t-il.

Mais dans un entretien au Monde vendredi dernier, plusieurs jours avant l’allocution du chef de l’Etat, le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy avait pour sa part estimé que cet objectif de 5000 contaminations par jour, déjà avancé par Emmanuel Macron, serait atteignable “plutôt après Noël, voire début janvier”.

“Ce confinement allégé a des avantages par rapport au précédent. En termes d’acceptabilité pour la population, de retentissement sur la vie économique, de continuité de la scolarité pour les enfants. Mais il a évidemment moins de puissance pour ralentir la circulation du virus qu’un confinement très strict comme celui du mois de mars”, avait justifié Jean-François Delfraissy.

Il manque une “politique de dépistage massif”

Le professeur Gilles Pialoux, chef de service des maladies infectieuses à l’hôpital Tenon à Paris, pointe quant à lui un bémol concernant la fiabilité de ce seuil. Lire à partir de la source….