Press "Enter" to skip to content

Appelés pour un colis suspect, les démineurs découvrent un sac rempli de chatons

Appelés pour un colis suspect, les démineurs découvrent un sac rempli de chatons

Une équipe de démineurs a été déployée le 17 février devant une église de l’Ohio, aux États-Unis. Un colis suspect avait été signalé. Le sac contenait six chatons et leur mère.

Le dénouement heureux d’une opération de déminage est généralement un vrai soulagement. Dans ce fait divers initialement rapporté par le média américain CNN, s’ajoute une belle histoire qui a ému les amis des animaux.

Le 17 février, le service de déminage du bureau du shérif du comté de Butler, dans l’Ohio (États-Unis) a été déployé aux abords d’une église du village de New Miami. Un colis suspect avait été signalé aux forces de l’ordre.

Pas de tic-tac, mais des ronronnements

À leur arrivée, les autorités comprennent que la situation est particulière. « Les spécialistes Mike Grimes et Det Detherag n’ont pas entendu de tic-tac, mais des ronronnements », précise le bureau du shérif dans une publication sur le réseau social Facebook.

Car dans le sac de sport déposé devant l’entrée principale de l’église, dans la neige, il n’y avait pas de bombe ni de produit dangereux. Mais une toute jeune portée de chatons, nés quelques heures auparavant seulement. La mère était aussi à l’intérieur.

Le sac contenait également une note, sur une serviette en papier. Quelqu’un y avait inscrit le nom de la maman chat et l’heure à laquelle elle avait donné naissance à ses petits : « Le nom de la maman est Sprinkles. Elle a mis bas à 14 h, mercredi 17 février. »

La personne qui a abandonné la chatte et ses chatons n’a laissé aucune autre information.

La mère tentait de garder ses petits au chaud

Sprinkles et sa petite famille ont été confiées par les autorités à l’Animal Friends Humane Society, un refuge animalier de la ville voisine de Hamilton, où les bénévoles leur ont apporté soins et réconfort.

Il y avait six chatons. « La maman a fait de son mieux pour garder ses nouveau-nés au chaud et les nourrir, détaillent les bénévoles dans un post Facebook. Les chatons étaient tout mouillés de l’urine de leur mère, et il a fallu faire leur toilette à leur arrivée. Sprinkles a été vaccinée et son test sanguin semble montrer qu’elle est en bonne santé. »

Vendredi 19 février, les chatons et leur mère ont été placés dans une famille d’accueil. Mais le refuge animalier promet qu’il continuera régulièrement à donner des nouvelles de la maman chat et de ses petits. Lire à partir de la source….